Face aux cancers, osons la vie !



{{ config.search.suggestions }} soin de support Soin de socio-esthétique détente et bien-être perte de cheveux liée au cancer ongles fragilisés par le cancer perte de sourcils liée au cancer sport adapté au cancer maquillage des cils perte de cils liée au cancer rester féminine malgré le cancer

Elles ont écrit sur leur cancer – Édith Desmarais et Caroline le Flour, un duo de cré-actives

{{ config.mag.article.published }} 28 décembre 2022

{{ bookmarked ? config.sharing.bookmark.remove : config.sharing.bookmark.add }}
Photographie de Philippe Quaisse

Une nouvelle génération de patientes émerge qui ose porter la plume dans la plaie des tabous entourant encore la maladie. Elles sont souvent drôles, parfois incisives, mais toujours vraies. Focus sur les auteures de Mme Boobs a un crabosorus et de Mister Ouille a un crabouille.

{{ config.mag.article.warning }}

Mme Boobs et Mister Ouille. Ces noms de personnage vous rappellent les Monsieur Madame de votre jeunesse ? C’es normal ! Car, pour les mamans de Mme Boobs a un crabosorus et de Mister Ouille a un crabouille (albums à lire dès 5 ans), « éduquer au cancer devrait – aussi – être un jeu d’enfant » !

L’illustratrice canadienne Édith Desmarais est partie d’un travail de vulgarisation de la maladie mené dans le cadre de sa formation de patiente partenaire en cancérologie, à la Sorbonne. Après son cancer du sein, elle diffusait déjà des contenus glam et militants sur les réseaux sociaux et dans les hôpitaux via son association, Boop Project. « Pour garder une trace de mon parcours de patiente, pour inspirer les autres. Une démarche thérapeutique en soi », confie-telle.

Même chose pour Caroline Le Flour. Psycho-praticienne et écrivaine, elle ajoute sa patte d’humoriste pour mieux transmettre, « par le rire », son expérience et son message de résilience, après avoir été atteinte d’un lymphome B. La petite et la grande blonde n’ont pas eu le même cancer, mais partagent un regard positif et réaliste sur la maladie.

Avec Mme Boobs, fille coquette touchée par un « crabosorus au boobsy », et Mister Ouille, fan de disco victime d’un « crabouille » testiculaire, elles veulent briser les non-dits sur le parcours émotionnel des patients, et faciliter le dialogue au sein des familles. C’est pendant le confinement, et à distance, entre Vannes, où réside Caroline, et la région parisienne, où vit Édith, que sont nés leurs albums tendres, ludiques et colorés. À ce moment-là, elles ne s’étaient encore jamais vues en vrai. Cela n’a pas empêché une évidente alchimie dès leur premier contact, via les réseaux sociaux.

Rigolos, instructifs et truffés de « mots tordus » comme boobsygraphie (« mammographie ») ou chipie-thérapie (« chimio »), leurs 2 livres séduisent même les patients adultes et leurs proches. « Ils se les offrent, pour dédramatiser la situation », se félicite Caroline.

À LIRE 

Mme Boobs a un crabosorus et Mister Ouille a un crabouille sont disponibles sur le site : boopproject.com. Et à la librairie de la Cité des sciences et de l’industrie, à Paris.

Retrouvez tous les épisodes de notre série « Elles ont écrit sur leur cancer »

Photographie de Philippe Quaisse

Retrouvez cet article dans Rose Magazine (Numéro 23, p. 82)


{{ config.mag.team }}

Christelle Laffin

Journaliste

21:38

Symptômes et diagnostic {{ config.podcast.label }}

Osons la vie – L’annonce du cancer. Aurélie : « J’ai compris ce que c’était que d’être aimée à ce moment-là »

Chaque année en France, plus de 380 000 personnes reçoivent un diagnostic de cancer. L’annonce de la maladie est toujours un moment de bascule qui laisse une trace dans la mémoire de celles et ceux qui l’ont vécu. Dans cet épisode, découvrez l’histoire d’Aurélie. C’est au cours d’un examen gynécologique de routine qu’on lui découvre des masses au niveau de l’utérus. Une mauvaise nouvelle qui tombe d’autant plus mal, qu’elle vient de rencontrer un homme charmant. Est-ce que cette annonce signera la fin de cette belle histoire ?

20 mai 2024

21:44

Symptômes et diagnostic {{ config.podcast.label }}

Osons la vie – L’annonce du cancer. Anne : « Je suis comme Alice au Pays des Merveilles qui tombe dans le terrier du Lapin Blanc »

Chaque année en France, plus de 380 000 personnes reçoivent un diagnostic de cancer. L’annonce de la maladie est toujours un moment de bascule qui laisse une trace dans la mémoire de celles et ceux qui l’ont vécu. Dans cet épisode, découvrez l’histoire de Anne. C’est en vacances, en plein mois d’août, qu’elle sent une boule dans son sein. Elle décide de ne pas écouter une voix intérieure qui la taraude et qui lui répète « Regarde là ! ». Elle esquive, tergiverse, jusqu’à ce qu’un torticolis la pousse à aller voir un médecin. Anne ressort de la consultation avec une ordonnance non pas pour une séance de kiné mais pour effectuer la toute première mammographie de sa vie. Le mot « cancer » est prononcé. La voilà propulsée dans une autre dimension.

6 mai 2024

20:13

Symptômes et diagnostic {{ config.podcast.label }}

Osons la vie – L’annonce du cancer. Sandrine : « Quand le diagnostic du cancer tombe, c’est le deuil de l’enfant que je dois faire… »

Chaque année en France, plus de 380 000 personnes reçoivent un diagnostic de cancer. L’annonce de la maladie est toujours un moment de bascule qui laisse une trace dans la mémoire de celles et ceux qui l’ont vécu. Découvrez l’histoire de Sandrine. Infirmière, mariée, Sandrine est une femme heureuse. Sauf qu’elle n’arrive pas à tomber enceinte. Elle se lance alors dans un parcours de PMA et enchaîne plusieurs tentatives toutes infructueuses. Il lui reste une chance, la dernière. C’est alors qu’on lui détecte une tumeur au sein.

22 avril 2024

20:16

Podcast {{ config.podcast.label }}

Osons la vie – L’annonce du cancer. Cynthia : « Mon gynéco m’envoie un email : “Ce n’est pas bon…” »

Chaque année en France, plus de 380 000 personnes reçoivent un diagnostic de cancer. L’annonce de la maladie est toujours un moment de bascule qui laisse une trace dans la mémoire de celles et ceux qui l’ont vécu. Dans cet épisode, découvrez l’histoire de Cynthia. Cynthia est créatrice de contenu sur les réseaux sociaux. Elle y fédère beaucoup de femmes touchées par un cancer du sein. Elle-même a vaincu la maladie. Elle garde un souvenir très précis du moment elle a su qu’elle avait un cancer. Elle se trouve alors à Paris, sur le toit du BHV. On est le mardi 13 septembre 2016.

8 avril 2024

{{ config.event.all }}

Bordeaux

Bien-être et évasionTemps d'échange

Goûter mensuel

25 juillet 2024 • 15h00 - 16h30

Nous vous invitons à un goûter mensuel au sein de la Maison RoseUp de Bordeaux. Convivialité et bonne humeur sont au rendez vous pour ce temps de partage entre adhérentes.