{{ config.search.label }}

Suggestions

soin de support beauté et cancer socio-esthétique onco-esthétique détente et bien-être perte de cheveux liée au cancer ongles fragiles perte de sourcils sport adapté au cancer perte des cils activité physique adaptée cancer du sein témoignage autour du cancer traitement du cancer maquillage cancer métastatique gestion du stress coronavirus coiffure apa cheveux focus cancer du sein reconstruction mammaire reflexologie plantaire prenez la une réflexologie psycho être maman et avoir un cancer chimiothérapie mastectomie 

{{ config.home }} > {{ config.mag.label }} > Article > Témoignage > “Quel est votre film totem ?” – Épisode 10 : Pour Sophie, c’est Bridget Jones

“Quel est votre film totem ?” – Épisode 10 : Pour Sophie, c’est Bridget Jones

Au Panthéon du 7ème art, une œuvre vous a-t-elle aidée, inspirée, donné de l’espoir ? Sophie a choisi ce film culte réalisé par Sharon Maguire, sorti en 2001, qui lui redonne de l’énergie, à chaque fois…

Quand j’ai lu le livre, puis que j’ai vu l’adaptation du roman à l’écran – qui pour une fois ne m’a pas déçue ! -, je me suis totalement reconnue dans Bridget. Sauf que je ne fume pas. Mais à part ça, cette fille qui fait le yoyo avec son poids, qui enchaîne les histoires foireuses de boulot et de mecs, en 2001 c’était moi ! À l’époque, j’étais un peu bordélique moi aussi, j’avais cette même spontanéité, je me lançais sans trop réfléchir dans des trucs qui ne marchaient pas toujours, mais c’était bien, c’était de bonnes galères !

Aujourd’hui, je suis une maman de 3 enfants, j’ai 43 ans et depuis 3 ans, je vis avec un cancer des ovaires qui ne m’a laissé que 6 mois de rémission. En dehors de cette parenthèse, cela n’a été que complications sur complications qui m’ont valu une double laparotomie et l’ablation d’une quantité d’organes : des ovaires à la rate en passant par un rein, une partie du diaphragme, de l’intestin et du rectum. Je garde de ces opérations pas mal de séquelles, notamment un transit que je ne contrôle pas forcément, ce qui ne facilite pas ma vie sociale !

« Comme Bridget, je peux me sentir ridicule, ou moche, cela ne m’empêche pas d’aller de l’avant »

Revoir le film récemment, sur une plateforme de VOD, a été une bouffée d’oxygène. Je me suis reconnectée à la Bridget qui est restée en moi, à son énergie positive. Ça m’a rappelé que si on se freine, on ne vit pas. Même si on ne fait pas les bons choix du premier coup et qu’on se lance dans des aventures idiotes, ou que l’on fait des boulettes, au moins on est vivant ! Et puis, c’est toujours plus marrant à raconter que des histoires de cancer.

Évidemment, aujourd’hui, mon corps ne suit pas toujours, mais dans la tête je reste la fille spontanée, fonceuse que j’étais avant. Comme Bridget, je peux me sentir parfois ridicule, ou moche, cela ne m’empêche absolument pas d’aller de l’avant. Et comme pour Bridget, cela mène parfois à de jolies choses. Elle, à la fin du film, finit par trouver l’amour, le vrai, et moi, figurez-vous que … je me suis mariée !

À LIRE : Retrouvez tous les épisodes de notre série « Vive le cinéma ! ».

Propos recueillis par Sandrine Mouchet

{{ config.newsletters.subscribe.email }}
{{ config.newsletters.subscribe.firstname }}
{{ config.newsletters.subscribe.lastname }}

{{ config.video.title }}


La boutique RoseUp


RoseUp Association

L'Association RoseUp est une association d'intérêt général fondée par des patients et des proches de patients. Elle informe, soutient les personnes touchées par le cancer et leurs proches, et défend leurs droits. L'association édite notamment un magazine semestriel gratuit, haut de gamme, destiné aux femmes malades de cancer : Rose Magazine.

L'Association a reçu du Ministère de la santé l'agrément national de représentation des usagers de santé auprès des instances publiques.

Face aux cancers, osons la vie !






© 2022 - RoseUp Association

{{ config.cookies.manage }}