Face aux cancers, osons la vie !



{{ config.search.suggestions }} soin de support Soin de socio-esthétique détente et bien-être perte de cheveux liée au cancer sport adapté au cancer ongles fragilisés par le cancer perte de sourcils liée au cancer maquillage des cils perte de cils liée au cancer rester féminine malgré le cancer

5 idées de balades à vélo électrique

{{ config.mag.article.published }} 31 juillet 2023

{{ bookmarked ? config.sharing.bookmark.remove : config.sharing.bookmark.add }}

Fun et vert, le vélo électrique sort des villes et prend les chemins de traverse. Envie de parcourir la France autrement ? Le temps d’un week-end, d’une semaine, en solo, en duo ou en famille ? On vous met sur les bonnes pistes !

« Le plus difficile, c’est le premier pas. Ensuite, ça roule ! » Après avoir affronté le cancer de sa fille de 20 ans, puis le sien, Céline Parisot, 49 ans, s’est lancée en 2021 dans une aventure totalement inédite : rallier à vélo électrique la Méditerranée depuis l’Atlantique, via le canal du Midi, en solitaire. Soit une odyssée de plus de 500 km entre Lège – Cap- Ferret (Gironde) et Agde (Hérault). Sa façon à elle de « sortir de ce long traitement, en faisant quelque chose avec son corps, et de rattraper le temps perdu ».

Une vraie sensation de liberté

Un choix et une détermination motivés aussi par la lecture du livre de Gaspard Koenig Notre vagabonde liberté1, et par l’envie « d’aller à la rencontre des autres ». Un sacré défi pour elle, qui n’avait encore jamais voyagé toute seule, et qui prenait en général son vélo avec assistance électrique pour parcourir la distance séparant son domicile de son travail. Et encore, pas tous les jours. Pas besoin d’être un fou du guidon pour se lancer dans l’aventure à deux-roues. Discipline peu traumatique, le vélo permet de se remettre en douceur au sport… d’autant plus s’il est électrique ! S’il faut tout de même pédaler, l’effort s’en trouve atténué, et les côtes, adoucies.

Avec un modèle adapté à la rando, la bicyclette devient alors un merveilleux moyen d’exploration, le nez au vent. « Avec la vitesse et la brise qui glisse sur le visage, il y a une vraie sensation de liberté, on se sent plus forte », observe Christine Aguettaz, présidente de l’association 4S, basée à Chambéry, qui organise des entraînements hebdomadaires à bicyclette et une grande sortie en groupe par an. « C’est aussi rassurant, surtout quand on est seule, ajoute Céline. On peut vite s’échapper si un chien est un peu trop agressif ou qu’on se sent en danger. On est également très proche de la nature, on peut bifurquer, se couper du monde sur quelques kilomètres, avant de retrouver rapidement le contact avec la civilisation. » Comme ce jour où, avec Carmen (sa bicyclette, avec laquelle elle a noué une vraie « complicité »), elle s’est retrouvée seule face à une biche. « C’était magique ! » se souvient-elle. « À vélo, seul l’instant présent compte, ça fait du bien ! »

5 CLÉS POUR RÉUSSIR VOTRE ÉCHAPPÉE
1. Planifiez votre itinéraire : adaptez le nombre de kilomètres à votre niveau et à la capacité de votre batterie.
2. Utilisez les applis dédiées au vélo, comme Geovelo, pour éviter les grandes routes. N’oubliez pas de prendre aussi une carte papier…
3. Entraînez-vous. Faites quelques sorties dans les semaines précédant votre départ. Vos jambes vous diront merci, vos fesses aussi ! Et ne vous lancez pas sans savoir changer une roue !
4. Prévoyez des plans B en cas de coup de pompe. Vérifiez s’il y a des trains, des bus sur votre parcours, ou s’il est possible de faire des étapes plus courtes.
5. Gardez toujours une réserve d’eau pour vous hydrater ou nettoyer une plaie, et de quoi vous alimenter.

Voir du pays en prenant soin de soi

S’il est important de planifier un minimum son parcours et ses points de chute, l’itinérance ouvre une grande porte sur l’imprévu et ses bonnes surprises. Un des avantages du voyage en solo est de faciliter le contact. C’est ce qu’a découvert Céline : « J’ai rencontré des gens dès les premiers kilomètres, j’ai été hébergée par des inconnus, et j’ai découvert des parcours de vie incroyables ! La solitude te permet aussi d’adapter tes journées à tes envies, à ta fatigue. » Suivant les jours, elle parcourait des distances allant de 35 à 105 km. Pas question d’être dans la performance sportive. Son idée était avant tout de voir du pays et de prendre soin d’elle. « J’ai continué à faire mon yoga, à bien manger. Je me suis fait des terrasses au soleil. »

Elle s’est aussi octroyé le droit de faire quelques liaisons en train quand elle en ressentait le besoin. Sans aucune culpabilité. Quadrillée par 55 823 km de pistes cyclables et de voies vertes, la France fait partie du top 3 des destinations cyclotouristiques en Europe. On peut emprunter de grands itinéraires européens, sillonner des parcours nationaux ou suivre des pistes cyclables locales. Toutes les régions de France se visitent ainsi aisément. Côté logistique, des applications comme Geovelo ou le label national Accueil Vélo sont de bons moyens d’organiser son voyage. On y trouve des hébergements, des magasins de location, des réparateurs de vélo. Besoin d’être accompagné ? De nombreuses agences proposent des circuits clés en main et des formules sur mesure. Les prestations incluent en général la location des vélos et des hébergements, le transport des bagages, l’assistance à distance et la remise d’un roadbook. Envie de vous lancer ? On vous aiguille sur quelques pistes qui valent le détour…

1. Cheminer le long de la Loire

Le vélo est un bon moyen de se remettre en mouvement après un cancer - -roseupassociation-rosemagazine
Coup de coeur : le village médiéval de Montrichard et sa vue imprenable sur la vallée du Cher.

Le site internet Abicyclette Voyages propose un parcours clés en main le long des berges de la Loire. En passant par quelques beaux châteaux : le majestueux château de Chambord, celui de Chenonceau avec son architecture unique, ou encore celui d’Amboise, ancienne résidence des rois. Le tracé peu vallonné rend cette escapade de sept jours accessible aux familles et aux cyclorandonneurs débutants. Des rives et des îles sauvages, des vignes à flanc de coteaux, des visites culturelles : il y a tout ! À vos guidons !

PRATIQUE
• Circuit « La vallée des rois », de Blois à Tours : 7 jours, 246 km (22 à 48 km/jour).
• Séjours clés en main à partir de 655 €2 sur : abicyclette-voyages.com
• Pour partir en autonomie, toutes les infos sur : loireavelo.fr

2. Vagabonder de Lyon aux Saintes-Maries-de-la-Mer

Le vélo est un bon moyen de se remettre en mouvement après un cancer - -roseupassociation-rosemagazine
Indispensable : le détour par le majestueux site du pont du Gard et l’arrivée aux Saintes-Mariesde- la-Mer, entre marais sauvages et flamants roses.

Tous les ans, l’association Coeur de Rustine propose aux femmes touchées par un cancer une échappée roulante de sept jours, au départ de Lyon et en direction de la Camargue. Au programme : 50 à 80 km de vélo par jour sur le parcours de la ViaRhôna. Un ostéopathe, un professeur de yoga et/ou un sophrologue suivent le peloton pour aider à relaxer les organismes le soir. Avec ses superbes panoramas alpins, son tracé à travers les vignobles des côtes-du-rhône et les paysages provençaux, c’est l’itinéraire idéal pour expérimenter sa toute première itinérance à vélo.

PRATIQUE
• 7 jours, 400 km à parcourir.
• Tarif avec Coeur de Rustine : adhésion à l’association (30 €) + 500 € de frais de participation2 (incluant hébergement, repas, vélo électrique, transport des bagages). Contact : 06 26 98 44 03 ou coeurderustine@gmail.com
• Pour partir en autonomie, toutes les infos sur : viarhona.com

3. Sillonner les vignobles d’Alsace

Le vélo est un bon moyen de se remettre en mouvement après un cancer - -roseupassociation-rosemagazine
À faire : la visite du quartier de « la petite Venise », à Colmar, avec ses canaux, ses maisons colorées et son marché couvert.

Avec ses 2 500 km d’itinéraires balisés et les trois véloroutes européennes qui le traversent, voilà un département assurément « vélo friendly » ! La bonne piste pour en profiter ? Celle reliant Strasbourg à Colmar. Cinq jours de dépaysement garanti avec, au programme : la visite bucolique de Strasbourg, la traversée de vignobles et de charmants villages fleuris, et des pauses gourmandes dans d’accueillantes fermes-auberges. Quitter l’Alsace va être difficile après ça !

PRATIQUE
• Strasbourg-Colmar : 5 jours, 103 km (26 à 39 km/jour).
• Séjours clés en main à partir de 780 € sur : randovelo.fr
• Pour partir en autonomie, toutes les infos sur : alsaceavelo.fr

4. Découvrir la Côte de granit rose

Le vélo est un bon moyen de se remettre en mouvement après un cancer - -roseupassociation-rosemagazine
Recommandée : l’escapade sur l’île de Bréhat, interdite aux voitures.

Quatre jours au coeur des beautés sauvages de Bretagne, c’est ce que propose le site Abicyclette Voyages. Au long de cet itinéraire jamais très loin des falaises de granit rose, sculptées par le vent et la mer, vous serez charmée par la force revigorante de la nature, l’authenticité de ses ports de pêche et la superbe de ses phares. Relativement plat et séquencé en courtes distances, ce trajet multiplie les possibilités de faire des détours culturels et gastronomiques.

PRATIQUE
• Lannion-Paimpol : 4 jours, 175 km (de 32 à 53 km/jour).
• Séjours clés en main à partir de 465 € sur : abicyclette-voyages.com
• Pour partir en autonomie, toutes les infos sur : bretagne-cotedegranitrose.com

5. Explorer le bassin d’Arcachon autrement

Le vélo est un bon moyen de se remettre en mouvement après un cancer - -roseupassociation-rosemagazine
Incontournable : passer une journée au cap Ferret, le paradis des cyclistes !

En itinérance ou en excursion, Arcachon est le camp de base idéal pour un week-end en mode « pédale douce ». Très apprécié par les familles et les pratiquants occasionnels de la « petite reine », le bassin offre quelque 220 km de pistes à travers les forêts de pins maritimes, les dunes sauvages et les petits ports ostréicoles. Choisir son itinéraire risque d’être la partie la plus ardue !

PRATIQUE

• Autour d’Arcachon : 3 jours, 96 km (de 26 à 45 km/jour).
• Séjours clés en main à partir de 349 € sur : levelovoyageur.com
• Pour partir en autonomie, toutes les infos sur : bassin-arcachon.com et gironde-tourisme.fr

 

 

1. Gaspard Koening, Notre vagabonde liberté, éditions de L’Observatoire, 2021.
2. Tarif printemps 2022


{{ config.mag.team }}

Méryll Boulangeat

Journaliste et ex-athlète de haut niveau

Activité physiqueReportages

Face au cancer, sortez les rames !

En intérieur ou en extérieur, l’aviron se pratique toute l’année. Déclinée en sport santé, cette discipline ultra-complète permet de se lancer des défis pour retrouver confiance en son corps et en ses capacités.

27 mai 2024

Bien-être et évasionSélection

Six séjours à zéro euro…

Vous évader, déconnecter, vous reposer, souffler, être chouchoutée: vous en rêvez. Et si, en plus, c’était gratuit ? Le paradis... Eh bien, il existe ! On vous en donne les clés et les adresses.

1 avril 2024

Mucites et aphtesTout savoir sur

Tout savoir sur la photobiomodulation

Thérapie basée sur la lumière, elle est particulièrement efficace dans le traitement des mucites. Comment elle fonctionne ? Que peut-elle soigner ? On vous explique tout sur la photobiomodulation.

4 mars 2024

LivresActualité

À lire. Laurie Delhostal : « Maintenant, j’apprends à être plus cool avec moi-même »

L’annonce de son cancer du sein n’a pas arrêté Laurie Delhostal. La journaliste sportive a continué à travailler, à rester dans l’action. Sortie des traitements, elle s’est jetée dans la réalisation de Championnes !*. Co-écrit avec sa consœur Cécile Grès et l’illustratrice Louison, le livre dresse le portrait de 90 pionnières du sport. Toutes des femmes inspirantes.

23 février 2024

{{ config.event.all }}

Paris

Activité physiqueAtelier

Activité Physique Adaptée : spéciale cancer métastatique

24 juin 2024 • 13h00 - 14h30

L’activité physique peut être proposée de manière bénéfique à toute personne atteinte de cancer, qu’elle soit en cours de traitement ou après traitement.

Bordeaux

Activité physiqueAtelier

Yoga Egyptien Adapté

24 juin 2024 • 14h00 - 15h00

Yoga Egyptien Adapté

Bordeaux

Activité physiqueAtelier

1ère rencontre – APA

24 juin 2024 • 14h00 - 14h30

Débuter ou maintenir une activité physique pendant un cancer, c’est possible… à condition que celle-ci soit adaptée. Yann Franchet, intervenant en APA, vous rencontre en temps individuel pour élaborer avec vous vos besoins et votre accompagnement en fonction de votre parcours et de vos traitements. Il vous présentera également  les nombreux bienfaits de l'activité physique adaptée :  Renforcement musculaire, diminution de la sensation de fatigue, amélioration de l’état émotionnel…

Bordeaux

Activité physiqueAtelier

1ère rencontre – APA

24 juin 2024 • 14h30 - 15h00

Débuter ou maintenir une activité physique pendant un cancer, c’est possible… à condition que celle-ci soit adaptée. Yann Franchet, intervenant en APA, vous rencontre en temps individuel pour élaborer avec vous vos besoins et votre accompagnement en fonction de votre parcours et de vos traitements. Il vous présentera également  les nombreux bienfaits de l'activité physique adaptée :  Renforcement musculaire, diminution de la sensation de fatigue, amélioration de l’état émotionnel…