{{ config.search.label }}

Suggestions

soin de support beauté et cancer socio-esthétique onco-esthétique détente et bien-être perte de cheveux perte de sourcils ongles fragiles perte des cils sport adapté au cancer cancer du sein activité physique adaptée témoignage autour du cancer maquillage coronavirus gestion du stress cancer métastatique apa prenez la une focus cancer du sein être maman et avoir un cancer reflexologie plantaire mastectomie  psycho grossesse et cancer reconstruction mammaire coiffure essai clinique contre le cancer enfant cheveux

{{ config.home }} > {{ config.mag.label }} > Article > Décryptage > Cures thermales et thalasso : c’est quoi la différence ?

Cures thermales et thalasso : c’est quoi la différence ?

Que ce soit pendant ou après les traitements du cancer, les bienfaits de la cure thermale et de la thalassothérapie sont indéniables. Souvent confondus, les deux pratiques sont pourtant bien différentes. Mais alors laquelle choisir ? On vous explique.

Vous sortez de traitements lourds et votre corps est fatigué, épuisé. Il est temps de vous ressourcer, prendre du temps pour vous et surtout soulager les effets indésirables. Peut-être avez-vous déjà pensé à une cure thermale ou une thalassothérapie ? Ces deux pratiques d’hydrothérapie utilisent les propriétés naturelles de l’eau pour soigner. Mais ce sont bien deux activités différentes.

La nature des eaux

En cure thermale, on profite des bienfaits des eaux d’origine souterraine, reconnues par l’Académie de médecine pour leurs vertus thérapeutiques. Les centres sont majoritairement situés près des montagnes.

La thalassothérapie repose quant à elle sur l’utilisation de l’eau de mer. Les centres sont donc toujours situés au bord de la mer ou de l’océan.

L’objectif

La cure thermale est un traitement médical à part entière. Elle est prescrite dans le cadre du traitement d’une pathologie. Il peut s’agir par exemple de traiter des maladies de la peau, l’insomnie, l’arthrose ou encore des troubles gynécologiques. En tout, douze indications thérapeutiques sont reconnues par la Sécurité sociale. Chaque centre possède en général une ou deux orientations thérapeutiques en fonction des propriétés de l’eau. Ainsi, dans les Pyrénées, l’eau chargée en soufre permet de traiter les troubles des voies respiratoires comme l’asthme ou les bronchites. Dans le Massif Central, ce sont plutôt les problèmes digestifs qui sont traités, grâce à une eau chargée en bicarbonate. Les cures de boissons sont systématiques et s’ajoutent aux autres soins comme les jets, les bains, les massages ou encore les cataplasmes de boues et les vapeurs.

À l’inverse, la thalassothérapie est axée uniquement sur le bien-être et le soulagement des douleurs. Remobilisation des articulations et des muscles, amélioration de l’image de soi ; les objectifs sont multiples. C’est surtout l’occasion de vous reconnecter avec votre corps et de prendre une pause bien méritée. Les soins s’adressent ici à un public plus large et sont personnalisables. Vous pouvez choisir vos soins à la carte lors de la réservation de votre séjour. Balnéothérapie, hydrothérapie, enveloppements à base d’algues ou de boues marines, soins du visage, en sont quelques exemples. Il existe également des formules toutes prêtes, comme les séjours post-cancers du sein, qui comprennent une sélection de soins destinés à soulager les douleurs liées aux traitements.

Le moment

Vous devrez attendre 6 mois après la fin des traitements pour pouvoir bénéficier d’une cure thermale. Ce délai est nécessaire pour vous laisser le temps de récupérer physiquement, car les soins de cure thermale peuvent être fatigants.

La thalassothérapie est en revanche accessible même pendant les traitements. Il est tout de même conseillé de vérifier auprès de votre médecin traitant qu’il n’existe pas de contre-indications liées à votre état de santé.

L’encadrement des soins

En cure thermale, comme lors de tout traitement, votre santé est surveillée de près par des professionnels. Vous bénéficiez d’un suivi médicalisé par un médecin thermal qui effectue au minimum trois consultations durant votre séjour. Un spécialiste de votre pathologie peut également présent. Vous pourrez par exemple être pris en charge par un rhumatologue si l’objectif de votre cure est de soulager de l’arthrose, par un dermatologue si vous venez pour soigner un trouble de la cicatrisation… En France, 60% des encadrants en cure thermale, y compris les techniciens de bassins, ont un titre d’agent thermal certifié. Cette spécialisation est un gage de l’encadrement thérapeutique.

En thalassothérapie, vous serez majoritairement pris en charge par des techniciens spécialisés dans les soins de bien-être, comme des hydrothérapeutes, des masseurs ou des esthéticiens. Certains établissements travaillent avec des professionnels de santé comme des kinésithérapeutes, des diététiciens ou des ostéopathe, pour des soins plus poussés.

La prise en charge

Seules les cures thermales peuvent être remboursées par l’Assurance maladie. Pour bénéficier d’une prise en charge, la cure doit obligatoirement être prescrite par votre médecin pour une indication précise, être proposée par un établissement conventionné et durer 18 jours. La prise en charge se fait sous condition de ressources et certains frais peuvent rester à votre charge, notamment ceux liés au transport ou à l’hébergement. Certains de ces coûts peuvent toutefois être remboursés par votre mutuelle. Vous pouvez demander la prise en charge d’une cure par an.

En thalassothérapie, les soins ne sont pas remboursés par l’Assurance maladie. Ce moment de bien-être reste onéreux : près de 900 € pour 5 à 6 jours (hébergement et demi-pension compris). Vous êtes libre de choisir la durée de votre séjour, qui est en moyenne de 6 à 12 jours. Il est conseillé de partir en hors-saison pour bénéficier des tarifs les plus avantageux.

Le programme

Tous les soins programmés pour votre cure sont obligatoires. Si vous manquez l’un d’eux, l’Assurance maladie refusera votre prise en charge. Dans la plupart des centres, les soins s’effectuent le matin, à raison de 4 soins pour une durée totale d’une à 2 heures. Le reste de la journée est libre. Pour occuper ce temps, les établissements proposent des activités liées à la santé et la prévention. Vous pourrez ainsi faire des séances de gymnastique douce, de Tai-Chi ou encore des ateliers de nutrition.

En Thalassothérapie, les soins ne sont pas obligatoires et peuvent s’étendre sur toute la journée. Vous pouvez également profiter des piscines, spas ou autre jacuzzi à votre disposition pour vous détendre.

EN VIDÉO : Retrouvez l’intégralité du webinaire sur les cures thermales animé par notre socio-esthéticienne Sandra Branger, (et bien d’autres !) sur notre chaîne YouTube.

Paul Thorineau

Merci au Conseil National des Etablissements Thermaux (CNETh) et à France Thalasso pour leur aide à la rédaction de cet article.

{{ config.newsletters.subscribe.email }}
{{ config.newsletters.subscribe.firstname }}
{{ config.newsletters.subscribe.lastname }}

{{ config.video.title }}


La boutique RoseUp


{{ config.mag.related }}

26 février 2020

Décryptage

Tisser la lumière pour soigner les mucites

6 juillet 2018

Gérer les effets secondaires

Radiothérapies : halte au feu !

23 décembre 2020

Gérer les effets secondaires

Retour à l’équilibre avec l’Aqua Qi Gong

RoseUp Association

L'Association RoseUp est une association d'intérêt général fondée par des patients et des proches de patients. Elle informe, soutient les personnes touchées par le cancer et leurs proches, et défend leurs droits. L'association édite notamment un magazine semestriel gratuit, haut de gamme, destiné aux femmes malades de cancer : Rose Magazine.

L'Association a reçu du Ministère de la santé l'agrément national de représentation des usagers de santé auprès des instances publiques.

Face aux cancers, osons la vie !






© 2022 - RoseUp Association

{{ config.cookies.manage }}