Face aux cancers, osons la vie !



{{ config.search.suggestions }} soin de support Soin de socio-esthétique détente et bien-être perte de cheveux liée au cancer sport adapté au cancer ongles fragilisés par le cancer perte de sourcils liée au cancer maquillage des cils perte de cils liée au cancer rester féminine malgré le cancer

Tout savoir sur la photobiomodulation

{{ config.mag.article.published }} 4 mars 2024

{{ bookmarked ? config.sharing.bookmark.remove : config.sharing.bookmark.add }}

Thérapie basée sur la lumière, elle est particulièrement efficace dans le traitement des mucites. Comment elle fonctionne ? Que peut-elle soigner ? On vous explique tout sur la photobiomodulation.

C’est quoi ?

La photobiomodulation (PBM) consiste à exposer un tissu (la peau, une muqueuse…) à certaines longueurs d’ondes de la lumière pour permettre aux cellules de retrouver un fonctionnement normal.

Comment une lumière peut-elle soigner ?

Il faut d’abord comprendre que nos cellules contiennent des sortes de machines qui produisent de l’énergie : les mitochondries. Cette énergie est essentielle au bon fonctionnement de nos cellules. Or, il peut arriver que des grains de sable, comme une inflammation, l’accumulation de toxines ou le stress oxydatif, viennent enrayer ces machines. La cellule n’est alors plus capable de fonctionner correctement. Certaines longueurs d’ondes sont capables de “huiler” les rouages de ces machines en se débarrassant des grains de sable indésirables et permettent ainsi aux cellules de reprendre une activité normale.

 

Quelles sont les indications de la photobiomodulation ?

La photobiomodulation est reconnue pour la prévention des mucites (c’est-à-dire l’inflammation des muqueuses de la bouche) : elle fait d’ailleurs partie des recommandations internationales. Mais ses applications sont potentiellement très nombreuses en cancérologie, notamment en soins oncologiques de support. La photobiomodulation peut prévenir et aider à réduire les inflammations cutanées type radiodermites, soigner les douleurs liées au cancer (en particulier les neuropathies liées aux chimiothérapies), enrayer la perte de cheveux provoquée par certaines chimiothérapies, faciliter la cicatrisation de plaies et soulager la sécheresse vaginale. Des études sont également menées pour son utilisation dans le domaine de l’altération du goût, de la voix ou encore des fonctions cognitives (mémoire, concentration…).

Comment se passe une séance de photobiomodulation ?

Cela dépend de l’indication. Dans le cas des mucites, on placera à l’intérieur de la bouche du patient un dispositif souple qui émettra de la lumière sur l’ensemble de la muqueuse. Pour le traitement de la sécheresse vaginale, on utilisera une sonde endovaginale. Si la zone à traiter est plus large, on aura recours à des panneaux lumineux ou à des sondes.

Une séance de photobiomodulation dure en moyenne 30 minutes.

Combien de séances sont nécessaires pour obtenir un résultat ?

On peut espérer obtenir des résultats rapidement. L’effet se fait même parfois ressentir immédiatement après la séance. Pour qu’il soit durable, il faut toutefois compter en général 6 à 12 séances, espacées d’une semaine. Ensuite, des séances d’entretien régulières peuvent être nécessaires

Est-ce remboursé ?

La PBM est prise en charge dans le cadre de l’Affection de Longue Durée (ALD) si elle fait l’objet d’une consultation médicale ou d’une hospitalisation dans un centre anticancer. Elle est remboursée notamment pour la prévention ou en traitement curatif des mucites ou des radiodermites.

Y a-t-il des effets secondaires ?

Comme l’approche de la PBM est non médicamenteuse, elle n’a aucun effet indésirable lorsqu’elle est utilisée par des professionnels de santé formés. Par ailleurs, la lumière utilisée en photobiomodulation – la plupart du temps rouge et infra-rouge -, est émise par des diodes électroluminescentes (Leds ou lasers de basse intensité), qui ne produisent pas de chaleur, il n’y a donc aucun risque de brûlure. Cette technique est non invasive et indolore.

Où peut-on se faire traiter par photobiomodulation ?

Malgré les recommandations officielles, la photobiomodulation est encore peu répandue en oncologie en France. L’Association Francophone pour les Soins Oncologiques de Support œuvre à sa reconnaissance et travaille actuellement à la mise en place d’un annuaire des établissements proposant la photobiomodulation afin de faciliter son accès aux patients.


{{ config.mag.team }}

Emilie Groyer

Docteur en biologie, journaliste scientifique et rédactrice en chef du site web de Rose magazine

02:05

VaccinothérapieTout savoir sur

La Minute du Dr RoseUp – La vaccinothérapie, késako ?

La vaccinothérapie fait partie de ce qu’on appelle les immunothérapies : ces nouveaux traitements dont le but est de stimuler notre organisme pour qu’il lutte par lui-même contre le cancer. Comment ça marche ? On vous explique tout.

8 mars 2024

02:10

Les soins de supportTout savoir sur

La Minute du Dr RoseUp – Les soins de support, késako ?

Ils permettent de mieux supporter les traitements du cancer et leurs effets secondaires : ce sont les soins de support. C'est quoi ? Comment en bénéficier ? Le Dr RoseUp, incarné par le Dr Kierzek, vous explique tout.

15 février 2024

01:00

Symptômes et diagnosticTout savoir sur

La Minute du Dr RoseUp – La radiologie interventionnelle, késako ?

Aujourd’hui, on vous dit tout sur cette technologie de pointe qu’est la radiologie interventionnelle. Ça sert à quoi ? Comment ça marche ? Quels sont ses avantages ? Le Dr RoseUp, incarné par le Dr Kierzek, vous explique tout.

9 février 2024

Activité physiqueTout savoir sur

Tout savoir sur l’activité physique adaptée (APA)

Ce soin de support est un allié incontournable pour améliorer la qualité de vie des personnes touchées par un cancer. Quels sont ses bienfaits ? Comment en bénéficier ? On vous dit tout sur l’activité physique adaptée.

5 février 2024

{{ config.event.all }}

Paris

Bien-être et évasionAtelier

Socio-esthétique – Soin individuel

6 mai 202416h30 - 17h00

Durant cet atelier, Prescilia, socio-esthéticienne, vous proposera un échange ou un soin selon vos besoins : conseils sur le maquillage, sur les effets indésirables des traitements sur votre peau, vos cils, vos sourcils ou vos ongles ; ou encore sur votre routine bien-être pendant votre parcours de soins, un massage... Objectif de cet atelier : vous réconcilier avec votre corps et votre image et vous sentir sereine dans la gestion des effets secondaires.

Paris

Bien-être et évasionAtelier

Socio-esthétique – Soin individuel

6 mai 202416h00 - 16h30

Durant cet atelier, Prescilia, socio-esthéticienne, vous proposera un échange ou un soin selon vos besoins : conseils sur le maquillage, sur les effets indésirables des traitements sur votre peau, vos cils, vos sourcils ou vos ongles ; ou encore sur votre routine bien-être pendant votre parcours de soins, un massage... Objectif de cet atelier : vous réconcilier avec votre corps et votre image et vous sentir sereine dans la gestion des effets secondaires.

Paris

Bien-être et évasionAtelier

Socio-esthétique – Soin individuel

6 mai 202415h30 - 16h00

Durant cet atelier, Prescilia, socio-esthéticienne, vous proposera un échange ou un soin selon vos besoins : conseils sur le maquillage, sur les effets indésirables des traitements sur votre peau, vos cils, vos sourcils ou vos ongles ; ou encore sur votre routine bien-être pendant votre parcours de soins, un massage... Objectif de cet atelier : vous réconcilier avec votre corps et votre image et vous sentir sereine dans la gestion des effets secondaires.

Paris

Bien-être et évasionAtelier

Socio-esthétique – Soin individuel

6 mai 202415h00 - 15h30

Durant cet atelier, Prescilia, socio-esthéticienne, vous proposera un échange ou un soin selon vos besoins : conseils sur le maquillage, sur les effets indésirables des traitements sur votre peau, vos cils, vos sourcils ou vos ongles ; ou encore sur votre routine bien-être pendant votre parcours de soins, un massage... Objectif de cet atelier : vous réconcilier avec votre corps et votre image et vous sentir sereine dans la gestion des effets secondaires.