{{ config.search.label }}

Suggestions

soin de support beauté et cancer socio-esthétique onco-esthétique détente et bien-être perte de cheveux liée au cancer ongles fragiles perte de sourcils perte des cils sport adapté au cancer activité physique adaptée maquillage cancer du sein Angoisse et stress liés au cancer témoignage autour du cancer cancer métastatique traitement du cancer coiffure reflexologie plantaire apa emploi et cancer rose coaching emploi effets secondaires des traitements du cancer socio-coiffure sophrologie nutrition coronavirus réflexologie retour au travail après un cancer chimiothérapie

{{ config.home }} > {{ config.mag.label }} > Article > Portfolio > Mamans miracles – Épisode 2 : Julie, « Romain est un géant »
Cet été, Julie a appris qu’elle était en rémission complète de son cancer du rectum. Elle reste sous surveillance. Romain grandit bien, à 5 mois, le 23 août, il pesait déjà 7 kg pour 64 cm. Photo : Corinne Mariaud

Mamans miracles – Épisode 2 : Julie, « Romain est un géant »

Mener une grossesse tout en luttant contre un cancer, c’est aujourd’hui possible ! Julie l’a fait, malgré une tumeur au sein et une autre au rectum.

Le jour de l’examen du premier trimestre de ma grossesse, j’ai dit à ma gynéco avoir senti une petite boule au niveau du soutien-gorge. Elle m’a prescrit une échographie, et le verdict est tombé, le 23  novembre 2020. Cancer du sein, triple négatif.

Je ne connaissais pas ce type de cancer, mais je me suis dit : « ça va aller, je suis jeune, et ça se soigne. » Puis il y a eu le Pet-scan, qui a révélé une tache au rectum. Les examens ont mis en évidence que ces deux tumeurs n’avaient pas de lien. Tout cela me tombe dessus en quelques jours, en décembre  2020, avec ce choix terrible à faire : garder mon bébé, mais ne pas me soigner entre-temps, ou me soigner et le perdre.

Heureusement, mon oncologue est venu à ma rescousse. Après avoir fait pas mal de recherches, il m’a proposé un protocole adapté à mon cas, si particulier. Le plan était de prioriser la lutte contre mon cancer du rectum. Le bébé avait atteint un développement suffisant pour qu’on me mette sous chimio en attendant de pouvoir m’opérer pour retirer la tumeur – une intervention inenvisageable dans cette zone tant que je portais mon enfant. Et, pour mon cancer du sein, on pouvait déjà au moins réaliser une tumorectomie. Et il faudrait que j’accouche avant terme, pour ne pas perdre trop de temps.

« Romain est né le 23 mars 2021, robuste et parfait ! » – Julie, 33 ans

Trois mois à attendre, pendant lesquels j’ai eu peur pour lui avant tout. Est-ce qu’il allait être malade plus tard à cause de mon traitement ? J’étais impatiente de le tenir et de le voir. Le 23  mars 2021, Romain est né par césarienne. À 3,1 kg, c’était un petit bout robuste et parfait. Il a quand même été en néonatalogie, car avec mes chimios il fallait le surveiller, au cas où. Depuis, il reste sous surveillance régulière, par échographie. Je savais avant de l’avoir que je ne pourrais pas allaiter. Ça me rend triste, mais c’est aussi un avantage : pas de tétée la nuit ! C’est mon mari qui fait les biberons pendant que je dors.

Depuis sa naissance, mes traitements ont repris avec de la radiothérapie pour le rectum et le sein. Je suis consciente de ce que j’ai. Un triple négatif est un cancer agressif, et c’est un de ceux qui récidivent le plus. En même temps, il n’y a pas vraiment de règle, on est à la merci d’une évolution favorable, ou pas. Mais la médecine m’a prouvé qu’elle pouvait faire des merveilles, alors je garde confiance.

Pour l’instant, je vais bien, et Romain est en pleine forme. Quand je le regarde, je vois un géant. Zen, mais d’une puissance inouïe. Je puise ma force en lui.

A LIRE : Retrouvez tous les épisodes de notre série « Mamans miracles »

Propos recueillis par Sandrine Mouchet
Photos de Corinne Mariaud

Retrouvez cet article dans Rose Magazine (Numéro 21, p. 70)

{{ config.newsletters.subscribe.email }}
{{ config.newsletters.subscribe.firstname }}
{{ config.newsletters.subscribe.lastname }}

{{ config.video.title }}


La boutique RoseUp


{{ config.mag.related }}

5 décembre 2022

Témoignage

Alexandra, Jeannette et le père Noël

RoseUp Association

Face aux cancers, osons la vie !

L'Association RoseUp est une association d'intérêt général fondée par des patients et des proches de patients. Elle informe, soutient les personnes touchées par le cancer et leurs proches, et défend leurs droits. L'association édite notamment un magazine semestriel gratuit, haut de gamme, destiné aux femmes malades de cancer : Rose Magazine.

L'Association a reçu du Ministère de la santé l'agrément national de représentation des usagers de santé auprès des instances publiques.

Face aux cancers, osons la vie !






© 2022 - RoseUp Association

{{ config.cookies.manage }}