Face aux cancers, osons la vie !



{{ config.search.suggestions }} soin de support Soin de socio-esthétique détente et bien-être perte de cheveux liée au cancer ongles fragilisés par le cancer perte de sourcils liée au cancer sport adapté au cancer maquillage des cils perte de cils liée au cancer rester féminine malgré le cancer

« C’était quoi votre plus beau cadeau ? » – Pour Élodie, c’est un bracelet infiniment précieux

{{ config.mag.article.published }} 8 février 2023

{{ bookmarked ? config.sharing.bookmark.remove : config.sharing.bookmark.add }}

En plein traitement, on vous a offert un cadeau spécial, fou ou tout simple (mais qui tombait à pic), et il vous a bouleversée. C’est ce qui est arrivé à Élodie. Un jour de chimio, veille de son 40ème anniversaire, son équipe de soignantes lui a offert un bijou très symbolique.

{{ config.mag.article.warning }}

J’avais 33 ans lorsque que l’on m’a découvert une tumeur au sein et annoncé un cancer métastatique, qui s’était déjà étendu au poumon. On ne m’a pas tout de suite dit que ce type de cancer n’était pas curable. J’ai dû aller à la pêche aux infos pour apprendre que le traitement allait stabiliser la maladie et que j’allais devoir « vivre avec »… Combien de temps ? D’après mon oncologue, l’espérance de vie était alors en moyenne de 3 ans. J’ai voulu donner tort à cette triste statistique. Je me suis donné un challenge : fêter mes 40 ans. Je l’ai fait savoir à toute le monde. Ça été mon moteur pour tenir ! Accepter ma situation n’a pas été simple. Quand j’ai commencé mon traitement – chimio et thérapie ciblée – en février 2015, à l’Hôpital Duchêne, à Boulogne-sur-Mer, j’étais très en colère. Y compris contre le personnel médical.

Un lien très fort s’est tissé avec mon équipe soignante

Six ans plus tard, le 31 septembre 2021, à la veille de mon quarantième anniversaire, me revoilà à l’hôpital pour une nième séance de chimio. Je suis installée dans une chambre quand on toque à la porte… Entrent mon oncologue, la psychologue, la socio-esthéticienne et quelques infirmières du service avec un gâteau, une bougie et un petit paquet cadeau. À l’intérieur, un joli bracelet, tout fin, avec un motif très particulier : le symbole de l’infini. J’étais surprise et émue. Plus tard, Anne-Flore, la socio-esthéticienne qui me suit depuis le début, m’a expliqué pourquoi elle avait eu l’idée de ce cadeau. C’était un clin d’œil en référence à ce que je répétais souvent à ma formidable équipe de soignants :  quoi qu’il arrive, désormais, mon destin était lié à eux, « à l’infini et au-delà ».

Ce cadeau m’a permis de prendre conscience du lien très fort qui s’est tissé entre nous au fil de mes années de traitement. Ils m’ont vu arriver fermée et méfiante, et ils ont réussi à tout débloquer en me montrant que je n’étais pas qu’un numéro de dossierAujourd’hui, j’ai 41 ans et je me sens plus vivante que jamais ! Ma reconnaissance envers mon équipe soignante est à l’image de ce bracelet : infinie.

À LIRE : Retrouvez tous les épisodes de notre série « C’est quoi votre plus beau cadeau ? »

 


{{ config.mag.team }}

Christelle Laffin

Journaliste

Relation avec les prochesQuestion/Réponse

Cancer et psycho : « Comment faire comprendre à mes proches que je ne veux pas parler de la maladie ? »

Depuis qu'elle leur a annoncé son cancer, les amis de Kate ne lui parlent plus que de ça : où en sont ses traitements, a-t-elle des effets secondaires... Elle sait qu'ils s'inquiètent pour elle mais elle aimerait parler d'autre chose quand elle les voit. Comment leur faire comprendre sans les froisser ? Sophie Lantheaume, psychologue clinicienne de la santé à l’hôpital privé Drôme Ardèche, la conseille.

17 juin 2024

21:38

Symptômes et diagnostic {{ config.podcast.label }}

Osons la vie – L’annonce du cancer. Aurélie : « J’ai compris ce que c’était que d’être aimée à ce moment-là »

Chaque année en France, plus de 380 000 personnes reçoivent un diagnostic de cancer. L’annonce de la maladie est toujours un moment de bascule qui laisse une trace dans la mémoire de celles et ceux qui l’ont vécu. Dans cet épisode, découvrez l’histoire d’Aurélie. C’est au cours d’un examen gynécologique de routine qu’on lui découvre des masses au niveau de l’utérus. Une mauvaise nouvelle qui tombe d’autant plus mal, qu’elle vient de rencontrer un homme charmant. Est-ce que cette annonce signera la fin de cette belle histoire ?

20 mai 2024

21:44

Symptômes et diagnostic {{ config.podcast.label }}

Osons la vie – L’annonce du cancer. Anne : « Je suis comme Alice au Pays des Merveilles qui tombe dans le terrier du Lapin Blanc »

Chaque année en France, plus de 380 000 personnes reçoivent un diagnostic de cancer. L’annonce de la maladie est toujours un moment de bascule qui laisse une trace dans la mémoire de celles et ceux qui l’ont vécu. Dans cet épisode, découvrez l’histoire de Anne. C’est en vacances, en plein mois d’août, qu’elle sent une boule dans son sein. Elle décide de ne pas écouter une voix intérieure qui la taraude et qui lui répète « Regarde là ! ». Elle esquive, tergiverse, jusqu’à ce qu’un torticolis la pousse à aller voir un médecin. Anne ressort de la consultation avec une ordonnance non pas pour une séance de kiné mais pour effectuer la toute première mammographie de sa vie. Le mot « cancer » est prononcé. La voilà propulsée dans une autre dimension.

6 mai 2024

20:13

Symptômes et diagnostic {{ config.podcast.label }}

Osons la vie – L’annonce du cancer. Sandrine : « Quand le diagnostic du cancer tombe, c’est le deuil de l’enfant que je dois faire… »

Chaque année en France, plus de 380 000 personnes reçoivent un diagnostic de cancer. L’annonce de la maladie est toujours un moment de bascule qui laisse une trace dans la mémoire de celles et ceux qui l’ont vécu. Découvrez l’histoire de Sandrine. Infirmière, mariée, Sandrine est une femme heureuse. Sauf qu’elle n’arrive pas à tomber enceinte. Elle se lance alors dans un parcours de PMA et enchaîne plusieurs tentatives toutes infructueuses. Il lui reste une chance, la dernière. C’est alors qu’on lui détecte une tumeur au sein.

22 avril 2024

{{ config.event.all }}

Bordeaux

Bien-être et évasionTemps d'échange

Goûter mensuel

25 juillet 2024 • 15h00 - 16h30

Nous vous invitons à un goûter mensuel au sein de la Maison RoseUp de Bordeaux. Convivialité et bonne humeur sont au rendez vous pour ce temps de partage entre adhérentes.