Face aux cancers, osons la vie !



{{ config.search.suggestions }} soin de support Soin de socio-esthétique détente et bien-être perte de cheveux liée au cancer ongles fragilisés par le cancer perte de sourcils liée au cancer sport adapté au cancer maquillage des cils perte de cils liée au cancer rester féminine malgré le cancer

Compter les cellules immunitaires pour prédire l’évolution du cancer

{{ config.mag.article.published }} 20 juin 2019

{{ bookmarked ? config.sharing.bookmark.remove : config.sharing.bookmark.add }}

En regardant du côté du système immunitaire, Jérôme Galon a conçu un test capable de prédire la progression du cancer. Son "immunoscore" vient d'être récompensé par le Prix de l'Inventeur de l'Office européen des brevets.

{{ config.mag.article.warning }}

Jérôme Galon n’est pas oncologue mais immunologiste. Et c’est sans doute grâce à ce changement de point de vue qu’il est parvenu à poser un œil neuf sur le cancer. Il y a une dizaine d’années, alors que les cancérologues focalisaient leur attention sur la tumeur, le chercheur a eu l’idée brillante de regarder du côté du système immunitaire. Et si ce mécanisme de défense de notre organisme expliquait pourquoi le cancer se développe et se répand rapidement chez certaines personnes alors que chez d’autres, sa progression est plus lente ?

Pour vérifier cette hypothèse, le chercheur de l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale a mobilisé ses collègues médecins et anatomopathologistes du monde entier pour qu’ils lui fournissent les biopsies de leurs malades. Au total, les échantillons de plus de 7 000 patients sont passés sous son microscope.

Jerome Galon a remporté le Prix de l'inventeur de l'OEB pour son Immunoscore - roseup association
Sur l’image, les cellules du système immunitaire apparaissent en marron. Un logiciel permet de les dénombrer automatiquement.

Jérôme Galon a ainsi pu vérifier sa théorie : plus les cellules du système immunitaire infiltrent la tumeur et la combattent, plus l’espérance de vie du patient est élevée. Cette corrélation lui a permis de concevoir un test, l’Immunoscore, que les oncologues utilisent pour anticiper l’évolution de la maladie et adapter le traitement en fonction. Une invention pour laquelle il a reçu hier le Prix de l’inventeur par l’Office européen des brevets.

L’immunoscore a prouvé son efficacité dans le cancer du colon. Il doit à présent la démontrer dans d’autres cancers. Il pourrait également servir à répondre à un enjeu majeur : prédire la réponse des patients aux immunothérapies qui s’avèrent encore inefficaces chez une majorité de malades.

Emilie Groyer


{{ config.mag.team }}

Emilie Groyer

Docteur en biologie, journaliste scientifique et rédactrice en chef du site web de Rose magazine

ChimiothérapieActualité

Cancer du sein : “Exclure les femmes de plus de 70 ans de l’indication des signatures génomiques est arbitraire”

Le Dr Eric-Charles Antoine, oncologue à la clinique Hartmann, revient pour nous sur le récent avis de la HAS d’exclure les femmes âgées de plus de 70 ans de l’indication des signatures génomiques. Un outil qui permettrait pourtant à certaines d’entre elles d’échapper à une chimiothérapie inutile.

21 février 2024

63:00

Réflexologie et acupuncture {{ config.replay.label }}

Replay Atelier réflexologie – Aider ses défenses immunitaires

Vos défenses immunitaires sont affaiblies par les traitements contre le cancer et le stress qu'ils génèrent ? Maxime Bansard, réflexologue, vous montre quelques points d'acupression faciles à trouver pour donner un coup de pouce à votre immunité.

15 février 2024

02:15

Les effets secondairesTout savoir sur

La Minute du Dr RoseUp – L’aplasie, késako ?

L’aplasie est un appauvrissement en globules sanguins. Ce phénomène peut toucher aussi bien les globules rouges que les globules blancs ou bien encore les plaquettes. Quels sont les symptômes ? Quelles précautions faut-il prendre ? Le Dr RoseUp, incarné par le Dr Kierzek, vous explique tout.

15 décembre 2023

63:00

Recherche et essais cliniques {{ config.replay.label }}

Replay Webinaire médical – La biopsie liquide

Et si l'on pouvait diagnostiquer un cancer, détecter une récidive ou une résistance à un traitement par une simple prise de sang ? C'est la promesse de la biopsie liquide. Le Pr Catherine Alix Panabières, directrice du laboratoire des Cellules Circulantes Rares Humaines du CHU de Montpellier et co-inventrice de ce mot, vous explique comment fonctionne cette technique et comment elle pourrait très bientôt révolutionner la lutte contre le cancer.

8 décembre 2023