Accueil Thème Défenses immunitaires

Tous nos contenus sur le thème : défenses immunitaires

Pour les protéger indirectement du Covid-19, les proches de personnes immunodéprimées pourront dorénavant se faire vacciner. Qu'entend-on par "proche" ou "immunodéprimé" ? On a décrypté ça pour vous.
Alors que la vaccination contre le Covid-19 va bientôt démarrer en France, les malades de cancer se demandent si elle sera efficace et sans risque pour eux. Éléments de réponse.
Le Ministère de la Santé recommande une 3ème dose de vaccin à ARNm pour les personnes sévèrement immunodéprimées, parmi lesquels les malades atteints d'un cancer hématologique.
Parce qu'on les pense sortis des laboratoires depuis seulement quelques mois, les vaccins à ARNm font peur. Ils sont pourtant étudiés depuis 20 ans et notamment en cancérologie.
Le Pr Saghatchian, oncologue à Gustave Roussy et à l'hôpital américain, répond à vos questions sur le coronavirus. Aujourd'hui, Françoise se demande combien de temps va mettre son système immunitaire pour se remettre de sa chirurgie.
Le Pr Saghatchian, oncologue à Gustave Roussy et à l'hôpital américain, répond à vos questions sur le coronavirus. Aujourd'hui, elle nous explique comment s'y retrouver dans ses résultats d'analyse sanguine pour savoir si l'on se trouve en aplasie.
Le Pr Mahasti Saghatchian nous explique comment le sport et l'alimentation peuvent nous aider à lutter contre le coronavirus.
Face à l'ampleur de l'épidémie de COVID-19, le Centre Léon Bérard (Lyon) se mobilise en lançant 3 essais cliniques ciblant une population à risque : les malades de cancer. Le Pr Jean-Yves Blay, oncologue et directeur général du CLB, fait le point avec nous.
Séverine suit une thérapie ciblée pour un cancer du sein métastatique. A cause l'épidémie de coronavirus et de son système immunitaire affaibli, elle voit son programme thérapeutique bouleversé. Entre angoisse et confinement, elle nous raconte.
Alors que l'épidémie de coronavirus s'étend, les malades de cancer s'interrogent : sont-ils particulièrement "à risque" ? Faut-il continuer les traitements, chimiothérapie ou immunothérapie qui font chuter les globules blancs, diminuant les défenses immunitaires ? Quid de l'hormonothérapie ? Des corticoïdes ? Réponses du Dr Paul Cottu, chef adjoint du département d’oncologie médicale de l’Institut Curie.