Lingerie post-mastectomie : Noélia Morales, la fille au bandeau de pirate

Noelia Morales a renoncé à se faire reconstruire mais pas à sa féminité. Elle crée en 2017 une ligne de lingerie pour les amazones inspirée par le bandeau des pirates. Une fille à suivre...

Le mastectomy patch de la ligne de lingerie Anna Bonny cache joliment la cicatrice de l'ablation mammaire - roseup association - face aux cancers osons la vie-rosemagazine

Qui est-elle ?

Noelia Morales est une Barcelonaise de 46 ans qui enseignait la sociologie et les tendances commerciales avant qu’on lui diagnostique un cancer du sein, en 2015. Opérée, elle vit sa mastectomie comme une amputation, mais refuse la reconstruction. Et ne trouve ensuite aucune lingerie attrayante…

Que fait-elle ?

Le mastectomy patch de la ligne de lingerie Anna Bonny cache joliment la cicatrice de l'ablation mammaire - roseup association - face aux cancers osons la vieElle crée sa ligne de lingerie en 2017 et la baptise Anna Bonny, en référence à une intrépide pirate irlandaise du XVIIIe siècle. Noelia a gagné cette année le grand prix du jury accessoires de mode au Festival international de mode, de photographie et d’accessoires de mode, à Hyères, avec son mastectomy patch, un bandeau glamour pour cacher les cicatrices de l’ablation.

Pourquoi on l’aime ?

Pour son style de pirate, fun et décalé ! Sa lingerie propose une vision ultra-moderne de la féminité, anticonformiste, sensuelle, et pleine d’humour. « La féminité, c’est comment tu te sens, comment tu bouges : c’est une attitude ! Et personne ne peut te l’enlever ! »