Face aux cancers, osons la vie !



{{ config.search.suggestions }} soin de support Soin de socio-esthétique détente et bien-être perte de cheveux liée au cancer sport adapté au cancer ongles fragilisés par le cancer perte de sourcils liée au cancer maquillage des cils perte de cils liée au cancer rester féminine malgré le cancer

La minute psycho – Le cancer me rend-il plus forte ?

{{ config.mag.article.published }} 27 février 2023

{{ bookmarked ? config.sharing.bookmark.remove : config.sharing.bookmark.add }}

Le psychiatre Christophe André estime que faire abstraction de ses fragilités et ses cicatrices est surhumain. Il propose d'adopter la philosophie du kintsugi : accepter ses fêlures en les sublimant.

{{ config.mag.article.warning }}

Mes patients détestaient la citation de Nietzsche : « Ce qui ne me tue pas me rend plus fort ». Pour eux, les adversités qui ne les tuaient pas ne les rendaient pas plus forts, mais plus faibles, traumatisés, cabossés, inquiets et fragilisés ou complexés de ne pas être arrivés à devenir plus forts. Et si nous faisions au mieux ? Avec nos fragilités, nos cicatrices, qui font partie de notre histoire, et en portant un regard apaisé sur nous. C’est l’esprit du kintsugi. Cet art japonais considère que, lorsqu’un objet précieux se brise, il faut soigneusement le réparer, mais en rendant belle et visible cette réparation, d’un trait de laque à base d’or. Sublimer ainsi les cicatrices d’un objet fait qu’elles deviennent partie prenante de son identité. À l’image de ceux qui ont réussi à se remettre de leur épreuve et qui n’en ont pas gardé d’amertume ou de ressentiment. Qui, au contraire, ont progressé, se sont à la fois reconstruits et agrandis, améliorés, bonifiés… Ils ont pleuré, ils ont été consolés, ils ont travaillé à aimer de nouveau la vie et les humains. Ils ont recollé les morceaux brisés de leur vie, et peu à peu leurs cicatrices psychiques se sont recouvertes de l’or de la bienveillance et de la sagesse, d’une sagesse consolée.

« Devient plus fort de tes chances au lieu de devenir plus fort de tes malheurs. »

Aujourd’hui, chacun de leur sourire vaut de l’or, ils sont devenus kintsugi. En s’appuyant sur cette expérience traumatique qu’est le cancer, essayons simplement de vivre mieux qu’avant. On se fiche d’être plus fort ou moins fort. On est à la croisée des chemins. Peut-être pourrions-nous essayer une autre voie, celle de la croissance pré-traumatique, et remplacer l’agaçant « Ce qui ne me tue pas me rend plus fort » par une formule plus modeste : « Deviens plus fort de tes chances au lieu de devenir plus fort de tes malheurs ». On s’enrichit d’une épreuve lorsqu’on a compris ceci : notre vie est faite d’un enchaînement de merveilles simples. La personne qui a traversé l’enfer peut alors regarder sans crainte en direction de l’avenir, elle n’y voit pas la mort qui vient, mais la vie qui reste. Il n’y a plus qu’une chose à faire : se jeter dans ses bras et continuer de s’émerveiller.

Dernier essai Consolations de Christophe André Urgence de vivre

Le cancer du poumon qui l’a touché en 2015 a changé sa vie. Depuis, Christophe André (66 ans en juin 2022) a cessé d’exercer son métier de psychiatre. Installé aujourd’hui en Bretagne, ce spécialiste des troubles émotionnels se consacre à l’écriture. Dans son dernier essai, Consolations. Celles que l’on reçoit et celles que l’on donne (éditions de L’Iconoclaste), il nous rappelle que la maladie nous ouvre les yeux sur l’urgence de vivre.

Par Christophe André 


{{ config.mag.team }}

La rédaction de Rose magazine

Relation avec les prochesQuestion/Réponse

Cancer et psycho : « Comment faire comprendre à mes proches que je ne veux pas parler de la maladie ? »

Depuis qu'elle leur a annoncé son cancer, les amis de Kate ne lui parlent plus que de ça : où en sont ses traitements, a-t-elle des effets secondaires... Elle sait qu'ils s'inquiètent pour elle mais elle aimerait parler d'autre chose quand elle les voit. Comment leur faire comprendre sans les froisser ? Sophie Lantheaume, psychologue clinicienne de la santé à l’hôpital privé Drôme Ardèche, la conseille.

17 juin 2024

Image et estime de soiQuestion/Réponse

Cancer et psycho. « J’ai honte d’avoir un cancer »

Louise a parfois honte d'avoir un cancer, comme si elle était atteinte d'une maladie qu'il faudrait cacher. Pourtant, elle sent bien que cela l'aiderait d'en parler, de briser ce tabou. De l'assumer, en quelque sorte. Elle se demande comment vaincre ce paradoxe. Sophie Lantheaume, psychologue clinicienne de la santé à l’hôpital privé Drôme Ardèche, la conseille.

15 avril 2024

Relation avec les prochesQuestion/Réponse

Cancer et psycho : « Mon hypersensibilité est-elle passagère ? »

Margot se sent beaucoup plus sensible depuis qu'elle a eu un cancer. Par exemple, les petites attentions de ses proches la touchent profondément, au point de la faire pleurer. Elle se demande si cette hypersensibilité est "normale" et si elle va passer. Sophie Lantheaume, psychologue clinicienne de la santé à l’hôpital privé Drôme Ardèche, la conseille.

19 février 2024

Relation avec les prochesQuestion/Réponse

Cancer et psycho : « Dois-je suivre le conseil de mes amis qui me disent de ralentir ? »

Béatrice est devenue hyperactive depuis son cancer. Entre le sport, les loisirs créatifs, les sorties avec ses amis, elle n'arrête pas. Son entourage lui demande de ralentir, ils ont peur qu'elle en fasse trop. Doit-elle suivre leur conseil ?  Sophie Lantheaume, psychologue clinicienne de la santé à l’hôpital privé Drôme Ardèche, la conseille.

15 janvier 2024

{{ config.event.all }}

En ligne

Beauté

Socio-esthétique – Consultation individuelle

6 août 2024 • 15h00 - 15h30

Venez profiter des conseils et des astuces personnalisés de notre socio-esthéticienne lors d'une consultation individuelle en ligne.

En ligne

Beauté

Socio-esthétique – Consultation individuelle

6 août 2024 • 15h30 - 16h00

Venez profiter des conseils et des astuces personnalisés de notre socio-esthéticienne lors d'une consultation individuelle en ligne.

En ligne

Beauté

Socio-esthétique – Consultation individuelle

6 août 2024 • 16h00 - 16h30

Venez profiter des conseils et des astuces personnalisés de notre socio-esthéticienne lors d'une consultation individuelle en ligne.

En ligne

Beauté

Socio-esthétique – Consultation individuelle

6 août 2024 • 16h30 - 17h00

Venez profiter des conseils et des astuces personnalisés de notre socio-esthéticienne lors d'une consultation individuelle en ligne.