Face aux cancers, osons la vie !



{{ config.search.suggestions }} soin de support Soin de socio-esthétique détente et bien-être perte de cheveux liée au cancer sport adapté au cancer ongles fragilisés par le cancer perte de sourcils liée au cancer maquillage des cils perte de cils liée au cancer rester féminine malgré le cancer

Une perruque de qualité avec un «reste-à-charge 0»

{{ config.mag.article.published }} 21 décembre 2018

{{ bookmarked ? config.sharing.bookmark.remove : config.sharing.bookmark.add }}

Le remboursement des perruques pour les malades de cancer est passé de 125 à 350 euros au mois d’avril 2019. Un progrès pour les malades qui auront accès à une perruque de qualité sans aucun « reste à charge ».

{{ config.mag.article.warning }}

C’était une des promesses du Plan Cancer 3. Et un engagement fort de la ministre de la santé. A l’issue de plusieurs mois de discussions dans le cadre du CEPS (le Comité Economique des Produits de Santé, organisme interministériel placé sous l’autorité des ministres de la santé et de l’économie), entre les représentants de ces ministères, des associations de patients (dont RoseUp) et les fabricants de prothèses capillaires, le remboursement des perruques de classe 1 passe de 125 euros à 350 euros.

Une perruque de qualité sans « reste à charge »

C’est la grande nouveauté de cette nouvelle grille tarifaire de remboursements des prothèses capillaires : les perruques de classe 1 (avec un Prix Limite de Vente de 350 euros) seront désormais intégralement remboursées par la Sécurité Sociale. Une proposition qui va au-delà des engagements du Plan Cancer qui était de « doubler le remboursement des perruques ». Les fabricants se sont, de leur côté, engagés à « raboter » le prix de leur perruque actuellement à 400 euros jusqu’à les proposer à 350 euros. Les femmes auront désormais une perruque de bonne qualité entièrement remboursée, sans aucun reste-à-charge. Une revendication que notre association RoseUp porte depuis des mois et qui connaît, enfin, une issue favorable.

Concernant la classe 2 et les perruques plus luxueuses (avec plus de cheveux naturels intégrés) vendues jusqu’à 700 euros, le remboursement de la CPAM s’élèvera à 250 euros (respectant ainsi l’engagement du Plan Cancer de doublement des remboursements).

En revanche, pour les perruques de plus de 700 euros qui représentent aujourd’hui une part du marché inférieure à 8 %, plus aucun remboursement. Notre association a émis auprès du ministre une observation pour demander le maintien du remboursement actuel de 125 euros pour les femmes qui désirent acquérir une perruque haut-de-gamme.

Pour les femmes qui ne souhaitent pas porter de perruque, 3 accessoires capillaires (frange, foulard, bandeau…) seront pris en charge à hauteur de 20 euros pour un coût total limité à 40 euros.

En juin dernier, notre association s’était largement engagée pour débloquer les négociations qui restaient embourbées depuis plus de trois années (notre article: « Remboursement des perruques: à s’arracher les cheveux »). Nous avions publié une pétition en ligne, mené des actions de lobbying #latêtehaute largement suivies sur nos réseaux sociaux et relayés par bien d’autres médias : la ministre de la santé, Agnès Buzyn avait alors rapidement réagi, relançant le processus.

LES CLASSES DE PERRUQUES

Les prothèses de classe I
Prothèse capillaire totale avec une zone de montage exclusivement manuel satisfaisant à l’ensemble des spécifications techniques d’une prothèse capillaire : les fibres synthétiques, lorsqu’elles sont utilisées sont non toxiques et non inflammables ; le diamètre des fibres synthétiques implantées est compris entre 71 et 76 µm ; la densité de fibres implantées est au minimum de 30 fibres par cm2 ; la zone exclusivement implantée manuellement est de 15 cm2 minimum, répartie au niveau du vertex, de la raie et / ou de la bordure frontale ; le poids du bonnet est compris entre 10 et 15 g ;
le bonnet est composé de matière hypoallergénique, non inflammable et non toxique ;
les prothèses permettent un ajustement tenant compte du tour de tête du patient ;
le bonnet est ajustable au moyen d’élastiques ou de fixations comme les bandes auto-grippantes, des agrafes ou des crochets.

Les prothèses de classe II
Prothèse capillaire totale avec une zone de montage exclusivement manuel présentant une implantation de cheveux naturels d’une surface minimale de 30 %, quel que soit le type de montage (manuel ou mécanique) ; ou pour une prothèse implantée en fibres synthétiques, une zone de surface supérieure à 30 cm2 exclusivement implantée manuellement.

Céline Lis-Raoux

Mis à jour le 24 juin 2019


{{ config.mag.team }}

Céline Lis-Raoux

Céline Lis-Raoux est une journaliste, écrivaine et directrice associative française. Elle est notamment connue pour avoir créé Rose magazine, magazine destiné aux femmes malades de cancer et avoir été l’instigatrice de la loi sur le droit à l’oubli en matière d’assurance pour les malades de cancers.

Double peineDécryptage

Un cancer, ça peut coûter très cher

En France, on ne paie pas ses traitements contre le cancer. Mais la maladie occasionne une cascade de dépenses annexes liées à des soins qui restent peu, voire pas du tout pris en charge. On a fait les comptes, et ça fait mal !

19 avril 2024

Relation avec les prochesQuestion/Réponse

Cancer et psycho : « Dois-je suivre le conseil de mes amis qui me disent de ralentir ? »

Béatrice est devenue hyperactive depuis son cancer. Entre le sport, les loisirs créatifs, les sorties avec ses amis, elle n'arrête pas. Son entourage lui demande de ralentir, ils ont peur qu'elle en fasse trop. Doit-elle suivre leur conseil ?  Sophie Lantheaume, psychologue clinicienne de la santé à l’hôpital privé Drôme Ardèche, la conseille.

15 janvier 2024

02:08

Perte de cheveux, cils et sourcilsTout savoir sur

La Minute du Dr RoseUp – L’alopécie, késako ?

C'est un effet secondaire redouté de certains traitements du cancer : la chute des cheveux, mais aussi des sourcils, cils, barbe, ainsi que des poils sous les aisselles et sur le pubis. C’est ce qu’on appelle : l’alopécie. C’est dû à quoi ? Combien de temps ça dure ? Ça arrive aussi en radiothérapie ? Peut-on l’éviter ? Comment faire sans cheveux ? Le Dr RoseUp, incarné par le Dr Kierzek, vous aide à y voir plus clair.

1 décembre 2023

Témoignages

Comment je me suis réconciliée avec mon corps

Pas facile de se reconnecter à soi et de s'aimer telle que l'on est quand le cancer a laissé sa marque. Comment celles qui sont passées par là y sont parvenues ? Danse, tatouage, photothérapie, défi physique, qu’est-ce qui marche ? Elles racontent.

{{ config.event.all }}

Paris

Bien-être et évasionAtelier

Socio-esthétique – Soin individuel

21 juin 2024 • 13h00 - 13h30

Durant cet atelier, Prescilia, socio-esthéticienne, vous proposera un échange ou un soin selon vos besoins : conseils sur le maquillage, sur les effets indésirables des traitements sur votre peau, vos cils, vos sourcils ou vos ongles ; ou encore sur votre routine bien-être pendant votre parcours de soins, un massage... Objectif de cet atelier : vous réconcilier avec votre corps et votre image et vous sentir sereine dans la gestion des effets secondaires.

Paris

Bien-être et évasionAtelier

Socio-esthétique – Soin individuel

21 juin 2024 • 12h30 - 13h00

Durant cet atelier, Prescilia, socio-esthéticienne, vous proposera un échange ou un soin selon vos besoins : conseils sur le maquillage, sur les effets indésirables des traitements sur votre peau, vos cils, vos sourcils ou vos ongles ; ou encore sur votre routine bien-être pendant votre parcours de soins, un massage... Objectif de cet atelier : vous réconcilier avec votre corps et votre image et vous sentir sereine dans la gestion des effets secondaires.

Paris

Bien-être et évasionAtelier

Socio-esthétique – Soin individuel

21 juin 2024 • 12h00 - 12h30

Durant cet atelier, Prescilia, socio-esthéticienne, vous proposera un échange ou un soin selon vos besoins : conseils sur le maquillage, sur les effets indésirables des traitements sur votre peau, vos cils, vos sourcils ou vos ongles ; ou encore sur votre routine bien-être pendant votre parcours de soins, un massage... Objectif de cet atelier : vous réconcilier avec votre corps et votre image et vous sentir sereine dans la gestion des effets secondaires.

Paris

Bien-être et évasionAtelier

Socio-esthétique – Soin individuel

21 juin 2024 • 11h30 - 12h00

Durant cet atelier, Prescilia, socio-esthéticienne, vous proposera un échange ou un soin selon vos besoins : conseils sur le maquillage, sur les effets indésirables des traitements sur votre peau, vos cils, vos sourcils ou vos ongles ; ou encore sur votre routine bien-être pendant votre parcours de soins, un massage... Objectif de cet atelier : vous réconcilier avec votre corps et votre image et vous sentir sereine dans la gestion des effets secondaires.