Face aux cancers, osons la vie !



{{ config.search.suggestions }} soin de support Soin de socio-esthétique détente et bien-être perte de cheveux liée au cancer sport adapté au cancer ongles fragilisés par le cancer perte de sourcils liée au cancer maquillage des cils perte de cils liée au cancer rester féminine malgré le cancer

Cancer et psycho : « Je me sens en décalage avec les autres… »

{{ config.mag.article.published }} 10 juin 2022

{{ bookmarked ? config.sharing.bookmark.remove : config.sharing.bookmark.add }}

Depuis mon cancer, Ambre se sent en décalage avec ses proches. Elle a l'impression qu'ils ne se comprennent plus, qu'ils n'ont plus la même vision des choses, plus les mêmes attentes. Comment faire pour réduire ce fossé ? Sophie Lantheaume, psychologue clinicienne de la santé à l’hôpital privé Drôme Ardèche, la conseille.

{{ config.mag.article.warning }}

Sophie Lantheaume : Faire l’expérience de la maladie, c’est porter un autre regard sur la vie, sur l’existence. L’après-cancer est souvent un moment de bilan. La personne malade, ou qui a été malade, peut ressentir des difficultés à (re)trouver sa place ou une place au sein de la société, mais aussi dans ses groupes d’amis ou sa famille proche. Après une telle épreuve, un décalage « naturel » se crée entre la personne qui a fait face à une maladie potentiellement mortelle et les autres, ceux qui n’ont jamais eu, ou pas encore eu, de maladie grave.

C’est comme si vous étiez « éclairée » sur ce que la vie représente aujourd’hui. Par exemple, vous savez très certainement mieux prendre et apprécier les petits bonheurs de la vie maintenant, certaines choses qui pouvaient vous sembler importantes avant la maladie vous semblent futiles ou sans importance aujourd’hui… D’une certaine manière, c’est comme si les autres non-malades étaient dans le noir, sans le savoir. Ils ne voient pas tout ce qui les menace et en même temps, ne voient pas non plus à quel point c’est une chance d’être en vie !

Peut-être que dans le « comment faire » de votre question, nous pourrions mettre de la compassion et de l’amour envers ces autres. Je vous propose de lire le dernier ouvrage de Christophe André nommé Consolations qui partage beaucoup sur ces ressentis. Cela pourrait vous aider.

À LIRE AUSSI : Retrouvez notre rubrique « Question/réponse psycho » ici.


{{ config.mag.team }}

Sophie Lantheaume

Docteur en psychologie de la santé

Relation avec les prochesQuestion/Réponse

Cancer et psycho : « Comment faire comprendre à mes proches que je ne veux pas parler de la maladie ? »

Depuis qu'elle leur a annoncé son cancer, les amis de Kate ne lui parlent plus que de ça : où en sont ses traitements, a-t-elle des effets secondaires... Elle sait qu'ils s'inquiètent pour elle mais elle aimerait parler d'autre chose quand elle les voit. Comment leur faire comprendre sans les froisser ? Sophie Lantheaume, psychologue clinicienne de la santé à l’hôpital privé Drôme Ardèche, la conseille.

17 juin 2024

Image et estime de soiQuestion/Réponse

Cancer et psycho. « J’ai honte d’avoir un cancer »

Louise a parfois honte d'avoir un cancer, comme si elle était atteinte d'une maladie qu'il faudrait cacher. Pourtant, elle sent bien que cela l'aiderait d'en parler, de briser ce tabou. De l'assumer, en quelque sorte. Elle se demande comment vaincre ce paradoxe. Sophie Lantheaume, psychologue clinicienne de la santé à l’hôpital privé Drôme Ardèche, la conseille.

15 avril 2024

Relation avec les prochesActualité

Petit guide pour consoler une personne malade

Il n'est pas toujours évident de savoir quoi dire à une personne touchée par un cancer. Dans ce petit guide, Delphine Remy, auteure du livre Cancer ? Je gère et du podcast Naître princesse, devenir guerrière, donne de précieux conseils pour éviter les impairs.

28 mars 2024

Relation avec les prochesQuestion/Réponse

Cancer et psycho : « Mon hypersensibilité est-elle passagère ? »

Margot se sent beaucoup plus sensible depuis qu'elle a eu un cancer. Par exemple, les petites attentions de ses proches la touchent profondément, au point de la faire pleurer. Elle se demande si cette hypersensibilité est "normale" et si elle va passer. Sophie Lantheaume, psychologue clinicienne de la santé à l’hôpital privé Drôme Ardèche, la conseille.

19 février 2024

{{ config.event.all }}

Paris

Angoisse et stressTemps d'échange

Temps d’échange avec une psychologue pour les femmes en cours de traitements

5 juillet 2024 • 11h30 - 13h00

Thème du jour : Mes soins pendant la période estival Nous vous invitons à un temps d'échange, en petit groupe, encadré par Hélène de La Ménardière, psychologue. Cet atelier se déroulera tous les deux mois et s'inscrit dans le cadre d'un accompagnement spécifique pour les femmes en cours de traitement. Thème du jour : La communication avec mes proches et mon entourage Si vous n'êtes jamais venue à la Maison RoseUp Paris, merci de prendre rendez-vous pour effectuer votre entretien de première rencontre auprès de notre équipe avant toute inscription à un atelier.

En ligne

Relation avec les prochesConférence

Webinaire réservé aux proches – Le vécu de l’annonce : comprendre ma place

9 juillet 2024 • 12h30 - 13h15

L'annonce est souvent vécue différemment entre la personne malade et son aidant. Vous aimeriez comprendre le ressenti de votre proche touché par un cancer ? Vous aimeriez trouver des mots pour l'accompagner ? Vous aimeriez lui partager vos émotions ? Durant ce webinaire, Valérie, notre patiente partenaire, vous partagera son expérience.