La Fondation l’Oréal présente une enquête sur les bienfaits des soins onco-esthétiques

La Fondation l’Oréal présentait, la semaine dernière, une nouvelle enquête démontrant l’impact positif des soins de beauté et de bien-être auprès des patientes.

Remboursement des perruques

399 500 nouveaux cas de cancers sont diagnostiqués chaque année dont 185 500 chez les femmes. « Nous devons reconsidérer la personne au-delà du statut du patient. », tel est le crédo de la Fondation l’Oréal, qui s’intéresse depuis 2015 à l’amélioration de la qualité de vie des patients à travers l’onco-esthétique.Pour appuyer son argument, la Fondation a réalisé une étude, effectuée entre juin et août 2017 auprès de 1254 personnes, qui démontre les bienfaits de ces soins sur les patientes, en partenariat avec l’Institut Curie, Patients en Réseau et Rose Association.

Le bien-être des patients, futile ?

Julie MEUNIER, ancienne patiente et créatrice de la marque les Franjynes, affirme : « Lorsqu’on est malade, la beauté n’est pas futile, elle est vitale ». Cette jeune femme toute pimpante et le sourire aux lèvres continue : « Quand j’étais en traitement, on rentrait dans ma chambre seulement pour une piqûre ou une chimio. Dès que je sortais d’un soin fait par ma socio-esthéticienne, je me disais : JULIE IS BACK ! »

Effectivement, les soins onco-esthétiques sont reconnus depuis le Plan Cancer 2003 comme « un soin oncologique de support ».

Qu’est-ce qu’un soin de support ?

Ivan KRAKOWSKI, oncologue et Président de l’Association Francophone des Soins Oncologiques de Support (AFSOS) est le chantre de cette offre beauté. En effet, il explique : « Les soins de support désignent l’ensemble des soins et de soutiens nécessaires aux personnes malades tout au long de la maladie conjointement aux traitements oncologiques. Ils répondent à des besoins comme la prise en compte de la douleur, de la fatigue ou des perturbations de l’image corporelle ».

Les soins onco-esthétiques, des soins de supports plébiscités

« La quête de beauté est un désir universel qui fait partie de l’humain. Elle représente un élément constitutif de l’estime de soi et de la confiance en soi », explique Alexandra PALT, Directrice Générale de la Fondation l’Oréal, qui promeut et finance ces soins d’onco-esthétique dans les centres Unicancer et à la Maison Rose de Bordeaux.L’étude de la Fondation affirme que 9 patientes sur 10 recommandent les soins onco-esthétiques pour un taux de satisfaction supérieur à 8/10 ! Ces soins regroupent des conseils de mise en beauté et de gestion des effets indésirables des traitements, des soins pour le visage comme pour le corps, mais également des moments de détente et de partage. Ils contribueraient à une réelle baisse de l’anxiété, une amélioration de l’image de soi et de l’estime de soi, ou encore une amélioration de la tolérance aux traitements et de la vie sexuelle.

Cependant, malheureusement, ces soins restent trop peu accessibles et ses offres insuffisantes. En effet, moins d’1 patiente sur 2 en a bénéficié et plus d’1 sur 4 n’en a jamais entendu parler.

Où bénéficier de ces soins onco-esthétiques ?

En milieu hospitalier

Centres UNICANCER

Signé en 2016 pour une durée de 5 ans, Unicancer, l’unique réseau hospitalier français dédié à la lutte contre le cancer, et la Fondation l’Oréal ont établi un partenariat visant à développer des dispositifs pour accroître le nombre de soins dans les établissements de la fédération Unicancer. En 2017, plus de 6000 patients des centres Unicancer ont pu avoir accès à plus de 8000 soins de beauté et de bien-être : l’objectif étant d’atteindre un accès aux soins à 30% des patients d’ici à 2021, autrement dit, 3 fois plus qu’aujourd’hui.

En ville 

La Maison Rose

Créée en 2016 à Bordeaux par l’association Rose et La Fondation l’Oréal, elle permet d’offrir une parenthèse aux femmes atteintes d’un cancer et leur rappeler qu’elles restent des femmes avant d’être malades. Plus de 600 patientes par mois viennent se ressourcer dans un véritable lieu d’échanges et de partages, mais également un lieu où l’on peut se faire chouchouter par une socio-esthéticienne à travers des soins de beauté individuels ou en groupe.

Association SIEL BLEU

L’association Siel Bleu propose des séjours de répit pour les personnes en rémission : un autre moyen de pouvoir prendre soin de soi quelques jours, recevoir des conseils d’un(e) spécialiste et de partager son expérience avec d’autres personnes. Chaque année, 120 000 personnes s’offrent cette parenthèse en dehors du quotidien pour se retrouver.

Emmanuelle ALLIX

NB : Retrouvez toutes les associations près de chez vous offrant des soins de support sur www.lavieautour.fr