Cancer et coronavirus : des soins de support virtuels pendant le confinement

Difficile de lutter contre la sédentarité et l'isolement en cette période de confinement. Il est pourtant essentiel de bouger et garder le moral quand on est atteint d'un cancer. Heureusement, le virtuel offre quelques solutions...

La méditation permet de lutter contre le stress lié au confinement et au cancer - roseupassociation - rosemagazine - face aux cancers osons la vie

Sédentarité et isolement social. Deux fardeaux contre lesquels les malades de cancer luttent au quotidien. Parce qu’il en va de leur santé. Leur santé physique d’abord. Les études l’ont montré : l’absence d’activité physique peut aggraver les effets indésirables des traitements, comme la douleur. Et leur santé mentale. L’absence de chaleur humaine contribue à renforcer les sentiments de stress et d’anxiété qui accompagnent la maladie. Aujourd’hui, ces 2 fardeaux sont alourdis par le confinement. Comment s’en délester ? En se connectant à internet.

Des webinaires Rose

Conférences, ateliers en ligne : les solutions virtuelles se multiplient pour alléger le quotidien confiné. Quelques-unes sont adaptées aux personnes atteintes de cancer. C’est le cas des webinaires RoseUp:  notre association propose des rendez-vous quotidiens avec les intervenants de nos Maisons Rose – fermées pour respecter les consignes de confinement – qui prodiguent, par écran interposé, leurs conseils en nutrition, beauté, gestion du stress… Mais aussi avec des oncologues qui se prêtent aux jeux des questions/réponses en direct (Retrouvez le programme de nos ateliers en ligne ici ou sur notre chaine YouTube).

Une application soutenue par les Centres de lutte contre le cancer

Et puis, il y a Bulle. Cette application web – au nom évocateur – a été imaginée par Charlotte Mahr et son mari, Grégoire Nedelec. Le couple n’est pas à son coup d’essai : après avoir affronté ensemble les 2 cancers du sein de la jeune femme, ils avaient lancé il y a quelques mois myCharlotte pour rendre les soins de support accessibles à toutes. Leur nouvelle création, Bulle a été adaptée pour répondre aux enjeux du confinement. Elle a été élaborée avec l’aide de Florian Scotté, oncologue à Gustave-Roussy et vice-président de l’Association francophone des soins oncologiques de support (Afsos) et soutenue par plusieurs Centres de Lutte Contre le Cancer.

30 activités pour le corps et l’esprit

L'appli Bulle by Mycharlotte permet de lutter contre le confinement avec des exercices pour le corps et l'esprit - rosemagazine - roseupassociation

Pour profiter de cette Bulle anti-confinement, il suffit d’aller sur le site internet de l’application, indiquer si l’on veut agir sur son corps, son esprit ou les 2, et renseigner son niveau de mobilité.

Bulle vous propose ensuite des activités en fonction de vos envies et de vos capacités : yoga, pilates, méditation, respiration profonde, auto-hypnose… Au total, 30 activités sont référencées. De quoi s’occuper pendant un petit moment.

L'appli Bulle by Mycharlotte permet de lutter contre le confinement avec des exercices pour le corps et l'esprit - rosemagazine - roseupassociation L'appli Bulle by Mycharlotte permet de lutter contre le confinement avec des exercices pour le corps et l'esprit - rosemagazine - roseupassociation

 

 

 

 

 

 

 

Petits conseils de Charlotte pour garder le rythme : se mettre des alertes à heure fixe, se créer un petit espace dédié, inviter ses proches en visioconférence pour pratiquer à plusieurs… à distance !

Emilie Groyer