{{ config.search.label }}

Suggestions

soin de support beauté et cancer socio-esthétique onco-esthétique détente et bien-être perte de cheveux liée au cancer ongles fragiles perte de sourcils perte des cils sport adapté au cancer activité physique adaptée maquillage Angoisse et stress liés au cancer cancer métastatique cancer du sein témoignage autour du cancer traitement du cancer reflexologie plantaire sourcils se coiffer après un cancer maquillage des cils emploi et cancer effets secondaires des traitements du cancer rose coaching emploi apa socio-coiffure sophrologie nutrition réflexologie retour au travail après un cancer

{{ config.home }} > {{ config.mag.label }} > Article > Portrait > Mais qui est vraiment Claude Boiron ?
Photographie de P.-E. Rastoin

Mais qui est vraiment Claude Boiron ?

Oncologue passée par la case cancer, accro au Qi Gong et danseuse de rock, le docteur Claude Boiron, fondatrice de l’association À force d’envies, bouscule les pratiques.

{{ config.mag.categories }}
Nos soignants Portrait
{{ config.mag.tags }}
Rose scan

Centrée

« Au début de ma carrière, tout passait par la tête. Jusqu’à ce qu’un cancer du sein vienne bousculer mes certitudes, à 32 ans. Quand j’ai repris mon travail, rien n’était plus pareil. D’où mon changement de voie : la qualité de vie du malade étant devenue ma priorité, je suis devenue responsable du Pôle soins de support après cancer à l’hôpital René-Huguenin de l’institut Curie. »

Vigilante

Depuis 2010, sa consultation de soins de support ne désemplit pas. « Le simple fait d’être attentif à ce que les femmes ont à dire, c’est déjà 50 % du soin. » Celle qui écoute à l’oreille des femmes pratique également l’auriculothérapie. « Particulièrement indiquée contre les effets secondaires de l’hormonothérapie – bouffées de chaleur, douleurs ostéo-articulaires et neuropathiques post-mammectomie. »

Psychologue

Rien n’échappe à ses yeux perçants, même les maux que l’on tait… Sur son bureau, une boîte de Kleenex, comme une main tendue.

Blessée

Comme les patientes qu’elle soigne, rien ne lui a été épargné : chimiothérapie, perte de cheveux, mammectomie et lymphoedème sévère. De sa blouse blanche émerge une mitaine, laissant deviner le manchon qui enserre son bras gauche. « J’ai vécu l’enfer pendant 10 ans, avant de trouver le ‘‘bon’’ kiné, la bonne technique de drainage lymphatique et la bonne taille de manchon. Ne laissez pas les autres vous dire qu’il faut ‘‘vivre avec’’ ce handicap : il y a des solutions. »

En harmonie

« L’unité corps-coeur-âme, c’est ce que le qi gong des 5 animaux du Wudang, très énergétique, m’a appris. » Claude Boiron est tellement passionnée qu’elle a passé un mois en Chine pour se perfectionner.

Généreuse

La maladie l’a transformée. Après avoir mis en place un programme de soutien aux patients à domicile au sein d’un réseau ville-hôpital, Claude Boiron vient d’organiser un premier séjour « pilote » de répit pour les femmes en rémission, au château de Magny en Morvan. Au menu : yoga, qi gong, théâtre, atelier d’écriture, massages, activité physique adaptée, alimentation saine, entretiens avec un médecin. « J’ai envie de leur faire goûter plein de choses. »

Engagée

Claude travaille en duo avec une kiné à l’hôpital. Avoir transformé son expérience du lymphoedème en une consultation spécifique, c’est sa résilience. « La maladie a donné du sens à ma vie. Le chemin a été long mais, aujourd’hui, c’est comme si je laissais un petit bout de moi dans le parcours des femmes que je rencontre. »

Remuante

Grâce à la rando, que Claude pratique depuis un voyage à La Réunion il y a 30 ans, ses jambes l’ont portée dans les plus beaux déserts, du Cap-Vert à l’Éthiopie. « Pour patienter jusqu’à ma prochaine expédition, je prends des cours de rock, 4 heures par semaine. La musique me fait tout oublier, particulièrement Just a gigolo. »

Céline Dufranc

Photographie de P.-E. Rastoin

Retrouvez cet article dans Rose Magazine (Numéro 11, p. 68)

{{ config.newsletters.subscribe.email }}
{{ config.newsletters.subscribe.firstname }}
{{ config.newsletters.subscribe.lastname }}

{{ config.video.title }}


La boutique RoseUp


RoseUp Association

Face aux cancers, osons la vie !

L'Association RoseUp est une association d'intérêt général fondée par des patients et des proches de patients. Elle informe, soutient les personnes touchées par le cancer et leurs proches, et défend leurs droits. L'association édite notamment un magazine semestriel gratuit, haut de gamme, destiné aux femmes malades de cancer : Rose Magazine.

L'Association a reçu du Ministère de la santé l'agrément national de représentation des usagers de santé auprès des instances publiques.

Face aux cancers, osons la vie !






© 2023 - RoseUp Association

{{ config.cookies.manage }}