Face aux cancers, osons la vie !



{{ config.search.suggestions }} soin de support Soin de socio-esthétique détente et bien-être perte de cheveux liée au cancer sport adapté au cancer ongles fragilisés par le cancer perte de sourcils liée au cancer maquillage des cils perte de cils liée au cancer rester féminine malgré le cancer

Loi pour « l’accès direct » aux kinés : « Tout ça pour ça ! »

{{ config.mag.article.published }} 3 juillet 2023

{{ bookmarked ? config.sharing.bookmark.remove : config.sharing.bookmark.add }}

La loi RIST, dont l'objectif est de permettre un accès direct à certains professionnels de santé comme les kinésithérapeutes, a vu sa portée largement réduite lors des allers-retours entre les deux chambres. Jocelyne Rolland, kiné spécialiste des cancers du sein, nous explique en quoi c'est dommageable pour les femmes touchées par la maladie.

Vous avez l’habitude d’accompagner des femmes touchées par un cancer. En quoi la proposition de loi RIST était-elle une avancée pour ces patientes  ?

Jocelyne Rolland : D’abord, cette loi donnait plus d’autonomie aux kinés. Ce qui est une bonne chose quand on sait que beaucoup de Français n’ont pas de médecin traitant et ne peuvent donc pas se faire prescrire des séances.

Dans le cas des personnes touchées par un cancer, notamment les femmes opérées pour un cancer du sein, c’était d’autant plus important qu’elles ont souvent besoin d’une rééducation. Et on sait que, plus on attend, plus il est difficile d’avoir une récupération complète. En permettant d’accélérer l’accès à un kiné, on pouvait gagner du temps et améliorer la qualité de vie de ces femmes.

Il vous arrive de voir des femmes qui ont tardé à consulter ?

Je vois souvent des patientes qui viennent me voir 5 ans après avoir été guéries d’un cancer du sein parce qu’elles ont des douleurs à la poitrine. Ces douleurs les ont affolées parce qu’elles ont cru que leur cancer était de retour. Elles sont donc allées voir leur oncologue qui, après avoir vérifié qu’il ne s’agissait pas d’une récidive, me les adresse. Il s’agit de femmes qui souffrent en fait car leur muscle pectoral s’est rétracté parce qu’elles n’ont pas fait d’étirements après l’opération. Et là, il faut redémarrer de zéro et ça prend du temps…

Finalement, le texte de loi qui a été voté a été largement restreint. Qu’en pensez-vous ?

Que c’est une non loi. On s’est tous dit : « Tout ça pour ça ! » Il y a des députés qui se bougent pour faire changer les choses et le texte voté n’a plus aucun intérêt. Car au final, l’accès direct ne sera possible que pour des kinés exerçant dans une maison de santé, un centre de santé ou une équipe de soins primaires ou spécialisés. Ça représente une très faible minorité de kinés ! Et c’est la même chose pour l’accès direct aux infirmières de pratique avancée. C’est vraiment décevant.

C’est une perte de chance pour les femmes touchées par un cancer selon vous ?

Oui bien sûr. On voit bien que les femmes qui n’ont pas accès à un kiné restent avec des douleurs. Alors évidemment, elles peuvent paraitre minimes en regard de ce qu’elles ont traversé mais il faut bien comprendre que ces douleurs, si elles ne sont pas soignées, vont s’aggraver petit à petit et ces femmes vont se retrouver avec des déficits et des faiblesses. Elles seront réticentes à reprendre une activité physique parce qu’elles auront mal et qu’on ne les y aura pas préparées. C’est vraiment dommageable quand on connait le rôle de l’activité physique dans la prévention des récidives !

Emilie Groyer


{{ config.mag.team }}

Emilie Groyer

Docteur en biologie, journaliste scientifique et rédactrice en chef du site web de Rose magazine

Thérapies ciblées et ADCDécryptage

Tests génétiques : leur remboursement, source d’inégalité pour les personnes touchées par un cancer

Les thérapies ciblées ont révolutionné la lutte contre le cancer. Cependant, parce que les tests génétiques qui permettent de déterminer quels patients pourront en bénéficier sont actuellement partiellement remboursés, tous ne peuvent pas en bénéficier. Une véritable perte de chance pour les malades.

7 décembre 2023

72:00

Douleurs {{ config.replay.label }}

Replay Webinaire kiné – Soulager les douleurs liées au cancer

Qu’elles soient d’origines musculaires, articulaires ou cicatricielles, les douleurs liées au cancer peuvent être soulagées par votre kiné. Jocelyne Rolland, kinésithérapeute et marraine du RKS (réseau des kinés du sein), vous explique comment.

10 novembre 2023

L’actu RoseUp

Augmentation des cas de cancer chez les femmes jeunes : il est urgent d’agir !

Les cas de cancer sont en augmentation constante chez les femmes. Entre 15 et 20 % des actifs sont concernés par la maladie. Isabelle Huet, directrice de RoseUp, alerte sur l'urgence à se mobiliser sur des enjeux tels que l'emploi ou la précarisation liée à la maladie.

11 octobre 2023

Recherche et essais cliniquesPortraits

Mais qui est vraiment Frédéric Thomas ?

Directeur de recherche au CNRS à l’université de Montpellier, auteur de L’Abominable Secret du cancer1, cet expert en biologie de l’évolution propose une approche inédite, novatrice et intime de la maladie.

8 septembre 2023

{{ config.event.all }}

En ligne

Activité physiqueAtelier

Atelier Pratique Kiné : Les routines de renforcement musculaire

17 avril 202411h30 - 12h30

Vous êtes fatiguée au quotidien ? A cause des traitements et parce que vous pouvez moins bouger, vos muscles ont fondu et vous souhaitez y remédier ? Lors de cet atelier en petit groupe de mise en pratique, Jocelyne Rolland, kinésithérapeute et fondatrice des méthodes Rose Pilates et Avirose, vous montrera une routine simple à mettre en place pour vous remobiliser en douceur et lutter contre la fonte musculaire.

En ligne

Activité physiqueAtelier

Atelier Pratique Kiné : Les routines de renforcement musculaire

17 avril 202410h30 - 11h30

Vous êtes fatiguée au quotidien ? A cause des traitements et parce que vous pouvez moins bouger, vos muscles ont fondu et vous souhaitez y remédier ? Lors de cet atelier en petit groupe de mise en pratique, Jocelyne Rolland, kinésithérapeute et fondatrice des méthodes Rose Pilates et Avirose, vous montrera une routine simple à mettre en place pour vous remobiliser en douceur et lutter contre la fonte musculaire.

En ligne

Activité physiqueAtelier

Atelier pratique kiné : exercices pour lutter contre les douleurs

27 mars 202410h30 - 11h30

Douleurs musculaires ou articulaires, cicatrices... les maux dus aux traitements peuvent être nombreux. Au cours de ce webinaire, Jocelyne Rolland, kinésithérapeute, marraine du RKS, vous explique quelles douleurs engendrées par les traitements il est possible de combler en consultant un kiné.

En ligne

Activité physiqueAtelier

Atelier pratique kiné : exercices pour lutter contre les douleurs

27 mars 202411h30 - 12h30

Douleurs musculaires ou articulaires, cicatrices... les maux dus aux traitements peuvent être nombreux. Au cours de ce webinaire, Jocelyne Rolland, kinésithérapeute, marraine du RKS, vous explique quelles douleurs engendrées par les traitements il est possible de combler en consultant un kiné.