Face aux cancers, osons la vie !



{{ config.search.suggestions }} soin de support Soin de socio-esthétique détente et bien-être perte de cheveux liée au cancer sport adapté au cancer ongles fragilisés par le cancer perte de sourcils liée au cancer maquillage des cils perte de cils liée au cancer rester féminine malgré le cancer

À lire. Un train pas comme les autres

{{ config.mag.article.published }} 19 novembre 2021

{{ bookmarked ? config.sharing.bookmark.remove : config.sharing.bookmark.add }}

Lyonnaise en rémission d’un cancer du sein, Marguerite Quillet a choisi le roman pour évoquer son parcours. Témoin de vie* met en scène un homme, une femme, une ligne SNCF, et la magie des correspondances… On se laisse transporter.

{{ config.mag.article.warning }}

Patrick est lyonnais et kiné, un kiné dévoué à son métier, un fils dévoué à sa mère à qui il rend régulièrement visite à Marseille. Rien à signaler sur le trajet qu’il fait, à son habitude, en train, jusqu’au jour où face à lui s’assoit une femme dont la présence et la beauté le troublent et l’intriguent. À l’arrivée en gare de Lyon-Part-Dieu, elle s’évanouit dans la foule sans qu’il ait osé l’aborder. Mais sur son siège, elle a laissé un carnet… Patrick y découvre son prénom, Clara, et le récit intime de la lutte qu’elle mène face au cancer. C’est un beau roman, c’est une belle histoire… On s’attend à une romance et c’est une quête qui démarre. Patrick va tout faire pour retrouver cette femme.

Une fiction vraie

Témoin de vie* est un premier roman vif et cursif dans lequel l’auteure démontre un solide sens du récit. Marguerite Quillet est un pseudonyme derrière lequel se cache une mère de famille et secrétaire médicale lyonnaise qui se remet d’un cancer du sein diagnostiqué en 2019, à 37 ans. « En dehors de ce nom et de l’invention du personnage de Patrick tout ce que je raconte est vrai ! » nous précise-t-elle.

Dans son roman il y a Lyon, qui tient un vrai rôle, et donc un homme et une femme. Clara c’est elle « enfin presque, je me suis donnée un physique avantageux ». Le carnet c’est le journal intime qu’elle a tenu au cours de ses traitements. « Même fatiguée, affalée dans mon canapé, j’écrivais tout ce qui me venait sur des feuilles volantes. Ce livre m’a permis de tout rassembler ». Et, par la même occasion, de se rassembler elle.

Un hasard heureux

Son carnet ne cache rien de ses incertitudes, de ses angoisses, de sa peur de la mort, du vertige qui s’empare d’elle face à la fragilité de l’existence. Celle-ci a beau dérailler, Clara/Marguerite lui garde toute sa foi. Sa volonté viscérale de saisir toutes les occasions de grandir, de s’épanouir, bouleverse et bouscule Patrick. Confronté à une inconnue prête à monter dans tous les trains de la vie, lui prend conscience qu’il est du genre à les laisser trop vite et trop facilement passer. Leur rencontre est un hasard heureux qui, en tout juste quatre vingt huit pages, va le mettre sur d’autres rails. Magie des correspondances…

INFO+

*Témoin de vie, Marguerite Quillet, éditions du Panthéon, 11,90 euros.

 

Sandrine Mouchet


{{ config.mag.team }}

Sandrine Mouchet

Journaliste, rédactrice en chef de Rose magazine et directrice de Rose Magazine Éditions

21:38

Symptômes et diagnostic {{ config.podcast.label }}

Osons la vie – L’annonce du cancer. Aurélie : « J’ai compris ce que c’était que d’être aimée à ce moment-là »

Chaque année en France, plus de 380 000 personnes reçoivent un diagnostic de cancer. L’annonce de la maladie est toujours un moment de bascule qui laisse une trace dans la mémoire de celles et ceux qui l’ont vécu. Dans cet épisode, découvrez l’histoire d’Aurélie. C’est au cours d’un examen gynécologique de routine qu’on lui découvre des masses au niveau de l’utérus. Une mauvaise nouvelle qui tombe d’autant plus mal, qu’elle vient de rencontrer un homme charmant. Est-ce que cette annonce signera la fin de cette belle histoire ?

20 mai 2024

21:44

Symptômes et diagnostic {{ config.podcast.label }}

Osons la vie – L’annonce du cancer. Anne : « Je suis comme Alice au Pays des Merveilles qui tombe dans le terrier du Lapin Blanc »

Chaque année en France, plus de 380 000 personnes reçoivent un diagnostic de cancer. L’annonce de la maladie est toujours un moment de bascule qui laisse une trace dans la mémoire de celles et ceux qui l’ont vécu. Dans cet épisode, découvrez l’histoire de Anne. C’est en vacances, en plein mois d’août, qu’elle sent une boule dans son sein. Elle décide de ne pas écouter une voix intérieure qui la taraude et qui lui répète « Regarde là ! ». Elle esquive, tergiverse, jusqu’à ce qu’un torticolis la pousse à aller voir un médecin. Anne ressort de la consultation avec une ordonnance non pas pour une séance de kiné mais pour effectuer la toute première mammographie de sa vie. Le mot « cancer » est prononcé. La voilà propulsée dans une autre dimension.

6 mai 2024

20:13

Symptômes et diagnostic {{ config.podcast.label }}

Osons la vie – L’annonce du cancer. Sandrine : « Quand le diagnostic du cancer tombe, c’est le deuil de l’enfant que je dois faire… »

Chaque année en France, plus de 380 000 personnes reçoivent un diagnostic de cancer. L’annonce de la maladie est toujours un moment de bascule qui laisse une trace dans la mémoire de celles et ceux qui l’ont vécu. Découvrez l’histoire de Sandrine. Infirmière, mariée, Sandrine est une femme heureuse. Sauf qu’elle n’arrive pas à tomber enceinte. Elle se lance alors dans un parcours de PMA et enchaîne plusieurs tentatives toutes infructueuses. Il lui reste une chance, la dernière. C’est alors qu’on lui détecte une tumeur au sein.

22 avril 2024

20:16

Podcast {{ config.podcast.label }}

Osons la vie – L’annonce du cancer. Cynthia : « Mon gynéco m’envoie un email : “Ce n’est pas bon…” »

Chaque année en France, plus de 380 000 personnes reçoivent un diagnostic de cancer. L’annonce de la maladie est toujours un moment de bascule qui laisse une trace dans la mémoire de celles et ceux qui l’ont vécu. Dans cet épisode, découvrez l’histoire de Cynthia. Cynthia est créatrice de contenu sur les réseaux sociaux. Elle y fédère beaucoup de femmes touchées par un cancer du sein. Elle-même a vaincu la maladie. Elle garde un souvenir très précis du moment elle a su qu’elle avait un cancer. Elle se trouve alors à Paris, sur le toit du BHV. On est le mardi 13 septembre 2016.

8 avril 2024

{{ config.event.all }}

Bordeaux

Bien-être et évasionTemps d'échange

Goûter mensuel

25 juillet 2024 • 14h00 - 15h00

Nous vous invitons à un goûter mensuel au sein de la Maison RoseUp de Bordeaux. Convivialité et bonne humeur sont au rendez vous pour ce temps de partage entre adhérentes.