Gel hydroalcoolique : Comment protéger ses mains

Avec la pandémie, l'usage des gels hydroalcooliques est devenu intensif. Un calvaire pour les femmes atteintes de cancer dont la peau est déjà fragilisée par les traitements. Hédi Chabanol, responsable de l’espace soin et étude de la peau à l’Institut Curie, nous livre de précieux conseils pour protéger ses mains... et ses ongles !

La peau et les ongles sont malmenés par les traitements contre le cancer - roseupassociation - rosemagazine

Depuis le début de la pandémie, avez-vous remarqué des problématiques liées à l’usage intensif des gels hydroalcooliques chez les malades de cancer en traitement ?

Hédi Chabanol : Oui, en effet. La peau des personnes atteintes d’un cancer est rendue plus sèche par les traitements. Mais, habituellement, lorsqu’il y a des atteintes palmo-plantaires, les pieds sont davantage touchés que les mains, notamment parce qu’ils sont sollicités par la marche. Depuis la pandémie, on observe aussi des inflammations importantes au niveau des mains : des érythèmes sur le dessus des mains, où la peau est plus fine, mais également des crevasses au niveau des articulations des doigts. Cela peut être douloureux. C’est une plainte que les patientes n’exprimaient pas avant.

Que conseillez-vous ?

Il faut limiter l’usage des gels hydroalcooliques et privilégier le lavage des mains à l’eau et au savon. Le savon assèche moins les mains que le gel qui contient de l’alcool. Toutefois, un lavage excessif retire le film hydrolipidique qui protège la peau. C’est pourquoi il est important d’hydrater ses mains.

Que peut-on faire pour restaurer cette protection naturelle ?

Il faut hydrater quotidiennement ses mains avec une crème, un baume ou un onguent, très nourrissant. On peut aussi utiliser du beurre de karité. En cas de crevasses au niveau des mains, un stick pour le soin des lèvres peut aussi bien convenir.

Quels autres gestes faut-il adopter ?

Il faut aussi éviter les agressions extérieures qui pourraient abîmer davantage les mains déjà fragiles : on met des gants pour sortir s’il fait froid, on met des gants pour faire les tâches ménagères, on évite de porter des charges lourdes parce qu’on va solliciter les articulations et cela peut générer des fissures…

Il ne faut pas non plus oublier les ongles ?

Tout à fait. L’alcool assèche les mains mais aussi les ongles et les rend cassants. Il faut donc les nourrir. Je conseille de masser les cuticules avec un corps gras comme le beurre de karité. D’ailleurs, je conseille aux femmes d’en avoir toujours un petit pot dans leur sac et d’en mettre à volonté.

Et si on met du vernis, je préconise, lorsqu’on le retire, de privilégier une huile dissolvante et de ne pas remettre une nouvelle couche tout de suite. Il est préférable de laisser passer au moins une nuit et d’appliquer du beurre de karité avant de se coucher.

Avez-vous un soin “SOS” quand la peau est particulièrement irritée ?

La journée, on peut appliquer un sérum pour les mains.

Et le soir, on peut appliquer de la crème et enfiler des gants jetables pendant 15-20 minutes maximum. Les gants jetables – contrairement aux gants en coton qui ont tendance à absorber la crème – vont créer un “effet sauna” qui va favoriser la pénétration du soin. C’est le principe des gants et des chaussons de soin. Une fois la pose terminée, on se masse bien les mains afin de bien faire pénétrer l’excédent de crème..

Et si le problème persiste ?

Il faut alerter son oncologue quand la peau devient très rouge et fait mal. Il ne faut pas rester avec des douleurs.

INFO+ : Les produits conseillés par Hédi Chabanol

Le Biphase Lipo-alcoolique de Bioderma : “Ce gel est intéressant car, contrairement aux gels hydro-alcooliques qui contiennent de l’alcool et de l’eau, celui-ci contient une phase grasse qui contrecarre l’effet agresseur de l’alcool.”

Le sérum mains et pieds de Même Cosmétiques : “Il s’agit du sérum qui se trouve à l’intérieur des gants et des chaussons de soin de la même marque. Il est très agréable à appliquer et très régénérant.

Le stick fissure et crevasse de Uriage : “Il est très efficace pour soulager les crevasses.

Le nail baume de Konjac de Kure Bazaar : « Ce baume à base de beurre de karité est très efficace pour prendre soin de ses cuticules. Son format, parfaitement adapté au sac à main des femmes, permet de l’avoir toujours sur soi et d’en appliquer plusieurs fois par jour. »

Propos recueillis par Emilie Groyer