{{ config.search.label }}

Suggestions

soin de support cancer du sein activité physique beauté cancer activité physique adaptée socio-esthétique bien-être coronavirus perte de cheveux perte de sourcils détente ongles fragiles prenez la une onco-esthétique cancer métastatique gestion du stress mastectomie  psycho perte des cils enfant essai clinique innovation recherche ablation emploi nutrition être mère sexualité sport

{{ config.home }} > {{ config.mag.label }} > Article > Décryptage > La radiothérapie : késako ?

La radiothérapie : késako ?

La radiothérapie est un des principaux traitements contre le cancer. Comment ça marche ? Comment se déroule une séance ? Quels sont les effets secondaires ? On répond à vos questions.

{{ config.mag.categories }}
Décryptage Radiothérapie Traitements
{{ config.mag.tags }}
késako

C’est quoi ?

La radiothérapie externe est un traitement par radiation qui vise à détruire les cellules cancéreuses. Elle est l’un des 3 traitements les plus utilisés pour combattre le cancer avec la chirurgie et la chimiothérapie.

Comment ça marche ?

La radiothérapie emploie des rayons ionisants, la plupart du temps des rayons X, qui cassent l’ADN des cellules. Après leur passage, les cellules cancéreuses, qui sont sensibles aux rayons, ne peuvent plus se multiplier et elles meurent.

Les rayons sont émis par une machine appelée « accélérateur linéaire de particules », qui les canalisent pour épouser avec précision le contour de la tumeur.

À quel moment est-elle indiquée dans le parcours de soin ?

En France, 60% des patients atteints d’un cancer sont traités par radiothérapie à un moment de leur parcours de soin.

La radiothérapie peut être proposée comme traitement unique. Mais elle est généralement associée à d’autres traitements. Par exemple, avant une chirurgie, la radiothérapie permet de réduire la taille de la tumeur et facilite l’intervention. On parle alors de radiothérapie néo-adjuvante. Dans la plupart des cas, elle est utilisée après la chirurgie, en tant que traitement adjuvant.

Tout dépend du type de cancer, de son avancée, de sa localisation, etc…

Comment se déroule une séance de radiothérapie ?

La radiothérapie se déroule généralement en plusieurs séances, dans des centres spécialisés ou dans les hôpitaux. Chaque séance dure en moyenne entre 20 et 30 minutes.

Avant la première séance, l’équipe médicale réalise un scanner de préparation ou scanner dosimétrique. Vous serez alors placée sur une table dans une position qui dépendra de la zone à traiter. Pour un cancer du sein par exemple, vous serez généralement positionnée sur le dos avec les bras en arrière de la tête. Cette position restera la même tout au long de votre traitement. Des dispositifs comme des cales en mousse peuvent parfois être utilisées pour vous aider à soutenir certaines parties de votre corps.

Grâce à l’image en 3 dimensions du scanner, le radiothérapeute, le physicien et le dosimétriste établissent un plan de traitement. Ils paramètrent le placement des rayons, leur orientation, leur forme et calculent la dose à fournir, le nombre et la fréquence des séances. Une fois votre positionnement validé, des repères sont apposés sur votre peau par tatouage ou via une encre délébile. Ces marques peuvent également être faites sur un masque de contention, par exemple, dans le cadre d’un cancer de la sphère ORL.

Cette étape de préparation dure généralement une à deux heures. La première séance d’irradiation a lieu une dizaine de jours après en moyenne.

Que se passe-t-il pendant la séance ?

Au début de la séance de radiothérapie, vous êtes placée par un manipulateur sur la table de traitement en fonction des repères déterminés pendant la phase de préparation. L’équipe médicale quitte ensuite la pièce et s’installe dans une salle de contrôle, à l’abri des rayonnements. Elle reste en contact avec vous via un interphone pour s’assurer que tout se passe bien.

Un scanner de contrôle est effectué avant l’irradiation, afin de vérifier que votre position est bonne. Puis, l’accélérateur de particules entre en rotation autour de vous et s’arrête sous différents angles pour traiter la zone de la tumeur. Les rayons sont délivrés avec une grande précision pendant quelques minutes seulement. Le rayonnement est invisible et indolore.

Quels sont les effets secondaires ?

Même si les rayons sont focalisés, ils peuvent endommager les tissus à proximité de la tumeur et provoquer ainsi des effets indésirables. Comme les cellules saines, contrairement aux cellules tumorales, sont capables de se renouveler, ces effets indésirables disparaîtront avec le temps.

Les effets indésirables les plus courants sont des inflammations cutanées. Elles apparaissent généralement au bout de quelques jours ou semaines et disparaissent également quelques jours ou semaines après la fin du traitement.

Suivant la zone à traiter, d’autres effets secondaires peuvent se déclarer, comme la gorge sèche, des nausées, des pertes d’appétits ou encore des troubles sexuels. La radiothérapie entraîne également de la fatigue chez la plupart des patients. Dans tous les cas, des solutions existent pour les soulager. N’hésitez pas à en parler à votre médecin.

Est-ce qu’il y a des risques après la séance ?

Une fois la séance terminée, vous pouvez rentrer chez vous, conduire ou encore travailler. Mais il faut rester vigilant face à la fatigue.

Contrairement aux idées reçues, il n’y a pas de risques de devenir radioactif.

Y a-t-il des précautions à prendre avant et après la séance ?

Avant une séance, votre peau doit être sèche et bien propre. Il faut éviter à tout prix de mettre de la crème sur le corps car les corps gras figent les rayons sur la peau et provoquent des brûlures.

Après le rendez-vous, il est conseillé de porter des vêtements amples en coton et des soutiens-gorge sans armatures dans le cadre d’un cancer du sein par exemple.

Existe-t-il des contre-indications ?

La radiothérapie est contre-indiquée en cas de grossesse, car les rayons peuvent avoir des impacts néfastes sur le fœtus.

DES TRAITEMENTS DE PLUS EN PLUS EFFICACES

Ces dernières années, des innovations technologiques rendent la radiothérapie plus efficace. La technologie “flash” par exemple, consiste à irradier un patient pendant seulement quelques millisecondes, ce qui réduit significativement les effets secondaires. Cette technologie permet de traiter des organes particulièrement sensibles aux rayons comme les poumons ou le cerveau. L’intelligence artificielle est également de plus en plus intégrée dans la radiothérapie pour améliorer le ciblage et réduire la taille de la zone irradiée.

Paul Thorineau

Merci au Dr Odile Fargier Bochaton, oncologue radiothérapeute à l’institut Curie, pour son aide dans l’écriture de ce késako.

{{ config.newsletters.subscribe.email }}
{{ config.newsletters.subscribe.firstname }}
{{ config.newsletters.subscribe.lastname }}

{{ config.video.title }}


La boutique RoseUp


RoseUp Association

L'Association RoseUp est une association d'intérêt général fondée par des patients et des proches de patients. Elle informe, soutient les personnes touchées par le cancer et leurs proches, et défend leurs droits. L'association édite notamment un magazine semestriel gratuit, haut de gamme, destiné aux femmes malades de cancer : Rose Magazine.

L'Association a reçu du Ministère de la santé l'agrément national de représentation des usagers de santé auprès des instances publiques.

Face aux cancers, osons la vie !






© 2022 - RoseUp Association

{{ config.cookies.manage }}