{{ config.search.label }}

Suggestions

soin de support beauté et cancer socio-esthétique onco-esthétique détente et bien-être perte de cheveux perte de sourcils ongles fragiles perte des cils sport adapté au cancer cancer du sein activité physique adaptée témoignage autour du cancer maquillage coronavirus gestion du stress cancer métastatique apa prenez la une focus cancer du sein être maman et avoir un cancer reflexologie plantaire mastectomie  psycho grossesse et cancer reconstruction mammaire coiffure essai clinique contre le cancer enfant cheveux

{{ config.home }} > {{ config.mag.label }} > L’actu RoseUp > Présidentielles 2022, nos propositions – Thème 3 : femmes et cancer, lutter contre les risques de précarité et les inégalités de prise en charge

Présidentielles 2022, nos propositions – Thème 3 : femmes et cancer, lutter contre les risques de précarité et les inégalités de prise en charge

À l’occasion des Présidentielles, RoseUp se mobilise pour que les femmes atteintes de cancer ne soient pas les oubliées de la campagne et du prochain quinquennat. Voici le troisième grand thème de nos propositions : lutter contre le risque de précarité et les inégalités de prise en charge chez les femmes atteintes de cancer.

Des restes à charge trop importants pour se soigner et se reconstruire

“Si vous aviez des économies pour un voyage, les études de la grande, changer de voiture … Oubliez. Le cancer ne s’attaque pas qu’à vos cellules, il grignote aussi des Euros. Frais directs et annexes, ils ne cessent de s’accumuler, creusant les écarts entre ceux qui peuvent les prendre en charge et les autres. Les médias nous interpellent sur la possible arrivée d’une médecine à deux vitesses, c’est déjà bien le cas. “ Christel

47% des personnes soignées pour un cancer déclarent avoir eu des restes à charge. 2/3 d’entre elles les ont évalués à près de 1 000€. Cela affecte plus particulièrement les femmes, notamment celles atteintes de cancer du sein.

Quelques exemples :

⋅ Pas d’accès aux traitements hormonaux substitutifs et pas de remboursements des médicaments et dispositifs médicaux liés aux conséquences des traitements et de la maladie sur la ménopause chimio-induite ou après cancer : Traitement contre les bouffées de chaleur, ovule contre la sécheresse vaginale, crèmes … : la facture peut aller jusqu’à 100€ par mois et pour les dispositifs médicaux, comme le laser, il faut compter entre 250€ et 300€ la séance.

⋅ Dépassements d’honoraires pour la reconstruction mammaire : reste à charge de 1400€ en moyenne

⋅ Tatouage médical du mamelon et téton en 3D : inégalités des remboursements sur le territoire

⋅ Brassière post-mastectomie : reste à charge de 60€ en moyenne

⋅ Prothèse mammaire externe de natation : non remboursée (prix moyen 70€)

⋅ Vernis pour protéger les ongles pendant la chimiothérapie : non remboursés (prix moyen entre 8 et 12€ par pot)

 

Notre proposition

Prévoir un forfait “zéro reste à charge” cancer dans le cadre du 100% santé1.

 

Des pertes de revenus et un retour difficile à l’emploi

« Et si vous êtes travailleure non salariée et que vous ne rentrez plus de revenus, si vous n’avez pas la chance d’être mariée, ou aidée par vos proches, ou si vous n’avez pas de grosses économies, c’est la catastrophe. » Dany

“Ce n’est pas le cancer qui m’empêche de dormir, mais mon travail et l’incertitude de pouvoir payer factures et logement » Christine

5 ans après le diagnostic d’un cancer2 :

  • 1 personne sur 5 qui était en emploi ne travaille plus.
  • 26,3% d’entre elles ont vu leurs revenus baisser. Ce phénomène touche et fragilise de façon plus aiguë les femmes, en particulier celles qui vivent seules avec des enfants à charge et/ou travaillant à temps partiel, soit 78% de femmes.

 

Nos propositions

1. Éviter les pertes de revenus en rendant obligatoires : 

  • la prévoyance collective pour tous les salariés
  • la souscription d’une prévoyance individuelle pour les travailleurs non salariés et auto-entrepreneurs afin de bénéficier d’un maintien des revenus en cas d’arrêt de travail long

2. Assouplir les conditions d’accès au temps partiel thérapeutique et créer des arrêts maladies fractionnés

3. Anticiper le retour à l’emploi et accompagner le post-cancer en élargissant :

  • le panier de soins de support, notamment aux ateliers de remédiation cognitive
  • les modalités de prises en charge par des acteurs associatifs de qualité tels que les Maisons RoseUp

Retrouvez l’ensemble de nos propositions pour les Présidentielles 2022 ici.


1. Sur le modèle de l’optique et du soin dentaire
2. Etude VICAN 5 – Juin 2018

{{ config.newsletters.subscribe.email }}
{{ config.newsletters.subscribe.firstname }}
{{ config.newsletters.subscribe.lastname }}

{{ config.video.title }}


La boutique RoseUp


{{ config.mag.related }}

8 mars 2022

L’actu RoseUp

Présidentielles 2022, nos propositions

6 octobre 2020

Reportage

En maraude avec le Frottis truck

RoseUp Association

L'Association RoseUp est une association d'intérêt général fondée par des patients et des proches de patients. Elle informe, soutient les personnes touchées par le cancer et leurs proches, et défend leurs droits. L'association édite notamment un magazine semestriel gratuit, haut de gamme, destiné aux femmes malades de cancer : Rose Magazine.

L'Association a reçu du Ministère de la santé l'agrément national de représentation des usagers de santé auprès des instances publiques.

Face aux cancers, osons la vie !






© 2022 - RoseUp Association

{{ config.cookies.manage }}