Face aux cancers, osons la vie !



{{ config.search.suggestions }} soin de support Soin de socio-esthétique détente et bien-être perte de cheveux liée au cancer sport adapté au cancer ongles fragilisés par le cancer perte de sourcils liée au cancer maquillage des cils perte de cils liée au cancer rester féminine malgré le cancer

Présidentielles 2022, nos propositions – Thème 3 : femmes et cancer, lutter contre les risques de précarité et les inégalités de prise en charge

{{ config.mag.article.published }} 18 mars 2022

{{ bookmarked ? config.sharing.bookmark.remove : config.sharing.bookmark.add }}

À l'occasion des Présidentielles, RoseUp se mobilise pour que les femmes atteintes de cancer ne soient pas les oubliées de la campagne et du prochain quinquennat. Voici le troisième grand thème de nos propositions : lutter contre le risque de précarité et les inégalités de prise en charge chez les femmes atteintes de cancer.

{{ config.mag.article.warning }}

Des restes à charge trop importants pour se soigner et se reconstruire

“Si vous aviez des économies pour un voyage, les études de la grande, changer de voiture … Oubliez. Le cancer ne s’attaque pas qu’à vos cellules, il grignote aussi des Euros. Frais directs et annexes, ils ne cessent de s’accumuler, creusant les écarts entre ceux qui peuvent les prendre en charge et les autres. Les médias nous interpellent sur la possible arrivée d’une médecine à deux vitesses, c’est déjà bien le cas. “ Christel

47% des personnes soignées pour un cancer déclarent avoir eu des restes à charge. 2/3 d’entre elles les ont évalués à près de 1 000€. Cela affecte plus particulièrement les femmes, notamment celles atteintes de cancer du sein.

Quelques exemples :

⋅ Pas d’accès aux traitements hormonaux substitutifs et pas de remboursements des médicaments et dispositifs médicaux liés aux conséquences des traitements et de la maladie sur la ménopause chimio-induite ou après cancer : Traitement contre les bouffées de chaleur, ovule contre la sécheresse vaginale, crèmes … : la facture peut aller jusqu’à 100€ par mois et pour les dispositifs médicaux, comme le laser, il faut compter entre 250€ et 300€ la séance.

⋅ Dépassements d’honoraires pour la reconstruction mammaire : reste à charge de 1400€ en moyenne

⋅ Tatouage médical du mamelon et téton en 3D : inégalités des remboursements sur le territoire

⋅ Brassière post-mastectomie : reste à charge de 60€ en moyenne

⋅ Prothèse mammaire externe de natation : non remboursée (prix moyen 70€)

⋅ Vernis pour protéger les ongles pendant la chimiothérapie : non remboursés (prix moyen entre 8 et 12€ par pot)

 

Notre proposition

Prévoir un forfait “zéro reste à charge” cancer dans le cadre du 100% santé1.

 

Des pertes de revenus et un retour difficile à l’emploi

« Et si vous êtes travailleure non salariée et que vous ne rentrez plus de revenus, si vous n’avez pas la chance d’être mariée, ou aidée par vos proches, ou si vous n’avez pas de grosses économies, c’est la catastrophe. » Dany

“Ce n’est pas le cancer qui m’empêche de dormir, mais mon travail et l’incertitude de pouvoir payer factures et logement » Christine

5 ans après le diagnostic d’un cancer2 :

  • 1 personne sur 5 qui était en emploi ne travaille plus.
  • 26,3% d’entre elles ont vu leurs revenus baisser. Ce phénomène touche et fragilise de façon plus aiguë les femmes, en particulier celles qui vivent seules avec des enfants à charge et/ou travaillant à temps partiel, soit 78% de femmes.

 

Nos propositions

1. Éviter les pertes de revenus en rendant obligatoires : 

  • la prévoyance collective pour tous les salariés
  • la souscription d’une prévoyance individuelle pour les travailleurs non salariés et auto-entrepreneurs afin de bénéficier d’un maintien des revenus en cas d’arrêt de travail long

2. Assouplir les conditions d’accès au temps partiel thérapeutique et créer des arrêts maladies fractionnés

3. Anticiper le retour à l’emploi et accompagner le post-cancer en élargissant :

  • le panier de soins de support, notamment aux ateliers de remédiation cognitive
  • les modalités de prises en charge par des acteurs associatifs de qualité tels que les Maisons RoseUp

Retrouvez l’ensemble de nos propositions pour les Présidentielles 2022 ici.


1. Sur le modèle de l’optique et du soin dentaire
2. Etude VICAN 5 – Juin 2018


{{ config.mag.team }}

Isabelle Huet

Directrice générale de RoseUp association

Double peine

Projet de réforme des ALD : les femmes touchées par un cancer sont en première ligne !

Les récentes déclarations des deux ministres en charge de la Santé sur le doublement des franchises médicales et la pertinence du dispositif d’ALD (Affection Longue Durée) nous inquiètent très fortement. Elles sous-entendent que patients d’un côté et médecins prescripteurs de l’autre abuseraient du système. Cela témoigne d’une profonde méconnaissance du vécu de la maladie. Nous, RoseUp, venons donc de nous associer à la lettre ouverte écrite par 25 associations à Frédéric Valletoux pour exprimer notre indignation collective.

8 mars 2024

Thérapies ciblées et ADCDécryptage

Tests génétiques : leur remboursement, source d’inégalité pour les personnes touchées par un cancer

Les thérapies ciblées ont révolutionné la lutte contre le cancer. Cependant, parce que les tests génétiques qui permettent de déterminer quels patients pourront en bénéficier sont actuellement partiellement remboursés, tous ne peuvent pas en bénéficier. Une véritable perte de chance pour les malades.

7 décembre 2023

L’actu RoseUp

Augmentation des cas de cancer chez les femmes jeunes : il est urgent d’agir !

Les cas de cancer sont en augmentation constante chez les femmes. Entre 15 et 20 % des actifs sont concernés par la maladie. Isabelle Huet, directrice de RoseUp, alerte sur l'urgence à se mobiliser sur des enjeux tels que l'emploi ou la précarisation liée à la maladie.

11 octobre 2023

Droits et aidesDécryptage

Restes à charge : qui va les payer ?

Reconnu comme affection de longue durée (ALD), le cancer ouvre droit à une prise en charge à 100 %. Mais cela ne signifie pas que toutes les dépenses sont remboursées…

9 octobre 2023

{{ config.event.all }}

En ligne

Emprunt et droit à l'oubli

Droit à l’oubli, accès à l’emprunt : on vous répond !

18 octobre 202218h00 - 19h30

Le droit de ne plus déclarer son cancer à l’assureur dans le cadre d’une assurance bancaire. Mais dans quel délai ? Qu’est-ce-que la « grille de référence » ? Pour les prêts jusqu'à quel montant ?