{{ config.search.label }}

Suggestions

soin de support beauté et cancer socio-esthétique onco-esthétique détente et bien-être perte de cheveux liée au cancer ongles fragiles perte de sourcils perte des cils sport adapté au cancer activité physique adaptée maquillage cancer du sein témoignage autour du cancer traitement du cancer gestion du stress cancer métastatique apa coiffure reflexologie plantaire cheveux coronavirus emploi et cancer effets secondaires des traitements du cancer réflexologie rose coaching emploi focus cancer du sein sophrologie chimiothérapie socio-coiffure

{{ config.home }} > {{ config.mag.label }} > A la Une > Q/R Cancer et psycho : « Mon oncologue et moi, on ne se comprend pas »

Q/R Cancer et psycho : « Mon oncologue et moi, on ne se comprend pas »

Sophie Lantheaume, psychologue clinicienne de la santé à l’hôpital privé Drôme Ardèche, répond à vos questions. Aujourd’hui, elle conseille Odette.

Odette : Mon oncologue est très froid à mon égard. Il n’est pas du tout à mon écoute ou ne fait preuve d’aucune compassion. En plus, il utilise un jargon médical que je ne comprends pas. Mais je n’ose pas lui dire…

La communication est un pilier de la relation médecin-patient et interroge les rapports entretenus entre les deux. Chaque médecin se doit de tenir compte du niveau de compréhension de son patient car, effectivement, le jargon médical peut parfois représenter un obstacle. La manière qu’a votre oncologue de communiquer peut être expliquée de plusieurs manières. Le jargon peut être le reflet des relations de pouvoir qui se jouent parfois entre médecin et patients : tantôt dans l’autorité de l’expert face au profane, tantôt dans le partage mutuel des informations. Le côté « froid » peut être un moyen pour votre médecin de se protéger émotionnellement. Être froid et utiliser un jargon médical, c’est un peu comme une manière pour lui de se cacher derrière son statut et d’éviter d’être trop atteint par ce qui se passe lors de la consultation.

« Il n’y a aucune honte à ne pas comprendre. »

Dans un premier temps, peut-être pourriez-vous lui demander de vous réexpliquer ce qu’il énonce avec des mots plus clairs, plus accessibles, en rappelant que c’est dans votre intérêt de bien comprendre ce qu’il se passe. Vous pourriez aussi lui demander qu’il note ou qu’il dessine certaines informations. C’est une démarche que certains médecins utilisent parfois pour que les patients puissent repartir avec les informations sous un autre format. Ça permet entre autres au patient de les transmettre aux autres membres de la famille. N’hésitez pas à lui dire lorsque vous n’avez pas compris certaines informations : il n’y a aucune honte à ne pas comprendre. Et si votre peur est de faire « perdre du temps » à votre médecin, mettez cette peur de côté ! Les études scientifiques montrent d’ailleurs qu’il y a de nombreux bénéfices à une meilleure compréhension : elle améliore en effet de nombreux marqueurs de santé, la qualité de la relation médecin-patient ainsi que l’observance thérapeutique.

{{ config.newsletters.subscribe.email }}
{{ config.newsletters.subscribe.firstname }}
{{ config.newsletters.subscribe.lastname }}

{{ config.video.title }}


La boutique RoseUp


{{ config.mag.related }}

RoseUp Association

L'Association RoseUp est une association d'intérêt général fondée par des patients et des proches de patients. Elle informe, soutient les personnes touchées par le cancer et leurs proches, et défend leurs droits. L'association édite notamment un magazine semestriel gratuit, haut de gamme, destiné aux femmes malades de cancer : Rose Magazine.

L'Association a reçu du Ministère de la santé l'agrément national de représentation des usagers de santé auprès des instances publiques.

Face aux cancers, osons la vie !






© 2022 - RoseUp Association

{{ config.cookies.manage }}