Actualité

Face à l'épidémie de coronavirus, les consultations à distance de médecins généralistes s'organisent. Le point sur les plateformes validées par la CPAM.
Perte brutale d'odorat, de goût ? Ces symptômes sont très probablement le signe d'une infection par le coronavirus.
Les malades de cancer, diagnostiquées depuis le début de la crise du COVID-19, ne pouvaient plus acheter de perruques. Alertées par les oncologues, des marques ont construit une offre de vente à distance de prothèses capillaires remboursées par la CPAM.
En cette période d'épidémie de coronavirus, les masques "aux normes" manquent pour les soignants. Heureusement, la solidarité s'organise : même en tissu, le masque "fait maison" peut dépanner.
Les préconisations officielles, avis des cancérologues, précautions à prendre pour les malades de cancer face au Covid-19. Toute l'information actualisée en temps réel.
Le ministre de la santé a tweeté une mise en garde contre les anti-inflammatoires, suspectés d'aggraver les cas de coronavirus. De nombreux malades de cancer sont sous corticoïdes. Que faire? Les réponses des docteurs Delaloge de Gustave Roussy et Cottu de l'Institut Curie.
Sophie est infirmière. Diagnostiquée d'un cancer du sein par le service de cancérologie de l'hôpital où elle travaille, la nouvelle de sa maladie "remonte" jusqu'à la direction. Qui décide de se séparer d'elle. En dépit du droit du travail et du secret médical.
Toujours à l'écoute de ses adhérentes, les Maisons Rose ont imaginé un programme spécialement conçu pour répondre aux besoins et interrogations des femmes touchées par un cancer métastatique.
Cette année encore, notre petite association s'est démenée pour défendre vos droits et vous accompagner pendant et après la maladie. Meilleur remboursement des perruques, ouverture d'une deuxième Maison Rose, abandon de certaines surprimes assurantielles, nouveau programme d'accompagnement : on revient sur les temps forts de l'année 2019.
Une étude française vient d’identifier les 3 principaux facteurs de non-retour à l’emploi : les troubles dépressifs et anxieux, la pénibilité du travail et le traitement par une combinaison de chimiothérapie et trastuzumab.