{{ config.search.label }}

Suggestions

soin de support beauté et cancer socio-esthétique onco-esthétique détente et bien-être perte de cheveux liée au cancer ongles fragiles perte de sourcils perte des cils sport adapté au cancer activité physique adaptée maquillage cancer du sein Angoisse et stress liés au cancer témoignage autour du cancer cancer métastatique traitement du cancer coiffure cheveux reflexologie plantaire apa emploi et cancer rose coaching emploi effets secondaires des traitements du cancer socio-coiffure sophrologie nutrition coronavirus réflexologie retour au travail après un cancer

{{ config.home }} > {{ config.mag.label }} >ganglion sentinelle

Lorsqu’on détecte une tumeur, on va aussi repérer la chaîne ganglionnaire qui en est la plus proche et identifier le premier maillon : le ganglion sentinelle. Si des cellules tumorales migrent en dehors de la tumeur (métastases), c’est naturellement vers lui qu’elles vont se diriger.

Il est donc intéressant de le prélever et de l’analyser. Ce sera déjà un bon indicateur du  niveau de progression du cancer. Cette opération se fait classiquement dans la plupart des cas de cancer du sein, de mélanome ou encore des cancers ORL et certains cancers gynécologiques comme le cancer du col de l’utérus, de l’endomètre ou de la vulve.

Et après ?

  • Si il n’y a pas de cellules tumorales, le ganglion sentinelle est donc négatif. Cela signifie qu’a priori il n’y a pas de propagation du cancer. Le protocole de soins peut alors se poursuivre comme prévu.
  • Si on trouve des cellules cancéreuses, un curage ganglionnaire – c’est-à-dire l’ablation complète de la chaîne – pourra être envisagé et le protocole de soin sera susceptible d’être adapté. Cette opération est susceptible de provoquer l’apparition d’un lymphoedème au bras (qu’on appelle aussi gros bras) ou à la jambe.

{{ config.mag.last }}


{{ config.maisonrose.online.title }}

{{ config.maisonrose.online.description }}

RoseUp Association

Face aux cancers, osons la vie !

L'Association RoseUp est une association d'intérêt général fondée par des patients et des proches de patients. Elle informe, soutient les personnes touchées par le cancer et leurs proches, et défend leurs droits. L'association édite notamment un magazine semestriel gratuit, haut de gamme, destiné aux femmes malades de cancer : Rose Magazine.

L'Association a reçu du Ministère de la santé l'agrément national de représentation des usagers de santé auprès des instances publiques.

Face aux cancers, osons la vie !






© 2022 - RoseUp Association

{{ config.cookies.manage }}