Face aux cancers, osons la vie !



{{ config.search.suggestions }} soin de support Soin de socio-esthétique détente et bien-être perte de cheveux liée au cancer sport adapté au cancer ongles fragilisés par le cancer perte de sourcils liée au cancer maquillage des cils perte de cils liée au cancer rester féminine malgré le cancer

Un forfait « après-cancer » remboursé par la Sécu

{{ config.mag.article.published }} 22 septembre 2019

{{ bookmarked ? config.sharing.bookmark.remove : config.sharing.bookmark.add }}

La ministre de la santé a annoncé la création d'un forfait destiné limiter le reste-à-charge des malades de cancer, mesure réclamée de longue date par les associations.

{{ config.mag.article.warning }}

Un forfait de soins « post-cancer » remboursés par la Sécurité Sociale ! Cette demande que portait notre association RoseUp a enfin trouvé une réponse.

Agnès Buzyn a annoncé, dimanche 22 septembre sur le plateau de RTL, la création prochaine d’un forfait de soins remboursé par la Sécurité sociale pour l’accompagnement des patients après un cancer, comprenant « un suivi psychologique, diététique et de l’activité physique ».

« La Sécurité sociale va prendre en charge le coût du parcours de soins après un cancer », a assuré la ministre des Solidarités et de la Santé sur le plateau du Grand Jury RTL, Le Figaro, LCI, rappelant ses anciennes fonctions de présidente de l’Institut national du cancer.

Précarité et cancer, la double peine.

Cette mesure, inscrite dans le projet de budget 2020 de la « Sécu », visera « la prise en charge des personnes qui sont à distance de leur cancer, que ce soit un accompagnement psychologique, diététique, de l’activité physique adaptée ». « On sait combien c’est important pour éviter les rechutes », a ajouté la ministre.

Une mesure très attendue – mais dont on ne connait toujours pas le montant : pour rappel, le reste-à-charge moyen des malades de cancer est d’environ 300 euros – et ce jusqu’à 10 ans après la fin des traitements. Pour certains cancers (comme le cancer du sein) le reste-à-charge s’élève à plus de 1300 euros, comme nous le dénoncions dans ce dossier: « Précarité et cancer, la double peine ».

Notre association a été très active depuis sa création en portant la parole des patients, comme le témoignage de Faby, contrainte de choisir entre un repas et un soin – et qui vous avait beaucoup ému.

Céline Lis-Raoux

 


{{ config.mag.team }}

Céline Lis-Raoux

Céline Lis-Raoux est une journaliste, écrivaine et directrice associative française. Elle est notamment connue pour avoir créé Rose magazine, magazine destiné aux femmes malades de cancer et avoir été l’instigatrice de la loi sur le droit à l’oubli en matière d’assurance pour les malades de cancers.

Double peineDécryptage

Un cancer, ça peut coûter très cher

En France, on ne paie pas ses traitements contre le cancer. Mais la maladie occasionne une cascade de dépenses annexes liées à des soins qui restent peu, voire pas du tout pris en charge. On a fait les comptes, et ça fait mal !

19 avril 2024

L’actu RoseUpActualité

Projet de réforme des ALD : RoseUp et 24 associations de patients se mobilisent !

Le 4 mars dernier, RoseUp signait une lettre avec 24 associations de patients suite aux déclarations des ministres en charge de la Santé sur le doublement des franchises médicales et la pertinence du dispositif d’ALD (Affection Longue Durée). Jeudi 11 avril, RoseUp et 6 des associations signataires ont été reçues par Marion Marty, directrice adjointe de cabinet de Frédéric Valletoux.

18 avril 2024

Double peineActualité

Projet de réforme des ALD : les femmes touchées par un cancer sont en première ligne !

Les récentes déclarations des deux ministres en charge de la Santé sur le doublement des franchises médicales et la pertinence du dispositif d’ALD (Affection Longue Durée) nous inquiètent très fortement. Elles sous-entendent que patients d’un côté et médecins prescripteurs de l’autre abuseraient du système. Cela témoigne d’une profonde méconnaissance du vécu de la maladie. Nous, RoseUp, venons donc de nous associer à la lettre ouverte écrite par 25 associations à Frédéric Valletoux pour exprimer notre indignation collective.

8 mars 2024

Droits et aidesDécryptage

Restes à charge : qui va les payer ?

Reconnu comme affection de longue durée (ALD), le cancer ouvre droit à une prise en charge à 100 %. Mais cela ne signifie pas que toutes les dépenses sont remboursées…

9 octobre 2023