Cancer et fertilité : « Je suis sous hormonothérapie, puis-je arrêter mon traitement pour avoir un enfant ? »

Le Pr Grynberg, spécialiste de la fertilité à l'hôpital Antoine-Béclère à Clamart et à Jean-Verdier à Bondy, répond à vos questions. Aujourd'hui, il répond aux femmes qui souhaitent arrêter leur hormonothérapie pour un projet de bébé.

Cancer et grossesse - Donner la vie pendant les traitements

« Puis-je faire un break dans mon hormonothérapie pour un projet de grossesse ? »

Pr Grynberg : « Si on revient sur l’histoire de l’hormonothérapie, au départ, quand ce traitement est arrivé, les études ont montré que le cancer récidivait moins lorsque les femmes étaient sous hormonothérapie pendant 2 ans par rapport à celles qui ne prenaient pas de traitement. Ensuite, on s’est aperçu que 5 ans c’était mieux que 2. Maintenant, que 10 ans c’est mieux que 5. C’est sans fin à mon avis.

On gagne beaucoup en termes de risque de récidive au début du traitement. Après, on continue à en gagner mais un peu moins. Mais on en gagne toujours. C’est à mettre dans la balance.

Ce qui est communément admis c’est qu’on peut faire des pauses à 3 ans pour permettre à ces femmes de faire des enfants naturellement ou en utilisant ce qu’on aurait congelé avant les traitements. Quitte à reprendre l’hormonothérapie après. Les premières données suggèrent qu’il n’y a de risque à opter pour cette stratégie. »

INFO +

Retrouvez l’intégralité du webinaire sur la préservation de la fertilité animé par le Pr Grynberg sur notre chaine YouTube.

Propos recueillis par Emilie Groyer