Face aux cancers, osons la vie !



{{ config.search.suggestions }} soin de support Soin de socio-esthétique détente et bien-être perte de cheveux liée au cancer ongles fragilisés par le cancer perte de sourcils liée au cancer sport adapté au cancer maquillage des cils perte de cils liée au cancer rester féminine malgré le cancer

Mon « sport-thérapie » : le CrossFit par Sandie

{{ config.mag.article.published }} 8 juillet 2024

{{ bookmarked ? config.sharing.bookmark.remove : config.sharing.bookmark.add }}
Photo : Ugo Richard

Avant le diagnostic de son cancer, cette jeune femme de 33 ans pratiquait déjà assidûment le CrossFit depuis plus de 2 ans. Avec la maladie pas question de laisser tomber ! Son sport lui a permis de garder un lien social. Un atout précieux pour mieux vivre la maladie.

Quand j’ai pris connaissance de mon cancer du sein hormonodépendant de grade 3 je faisais du CrossFit depuis deux ans et demi. Avec 4 à 5 séances par semaine, c’était mon quotidien. Donc, forcément, quand j’ai été diagnostiquée, je me suis posé la question : allais-je pouvoir continuer ? La réponse ne s’est pas fait attendre : tant que je le pouvais, il fallait que j’y aille. Tout au long de mon parcours de soin, les spécialistes qui m’ont suivie, m’ont d’ailleurs encouragée dans ce sens.

« La salle, le seul endroit où je laissais couler mes larmes »

Mais j’ai dû réduire la voilure et le nombre de séances plusieurs fois, jusqu’à un arrêt total de 15 jours après l’opération. Être privée de sport m’a permis de me rendre compte de la chance que j’avais de pouvoir en faire. Avec la chimiothérapie, j’ai commencé à perdre mes cheveux, une situation difficile à accepter. Même si cela a été une période compliquée à vivre, je ne suis pas restée dans mon canapé. J’allais toujours à la salle mais j’évitais simplement les cours collectifs. Je fuyais le regard des autres. La salle de sport restait mon seul lien avec l’extérieur, me ramenait à ma vie d’avant. Car, avec la maladie, tu te retrouves vite dans un nouveau monde, un nouveau système, que tu ne connais pas. Après l’annonce du cancer et le début des traitements, je pensais que chaque séance de CrossFit serait sûrement la dernière. J’avais la boule au ventre. Je pleurais pendant les exercices. La salle a d’ailleurs été le seul endroit où je laissais couler les larmes. C’était libérateur, mon moyen d’évacuer ce que je vivais sans avoir à me justifier.

« Le sport m’a aidée à bien réagir aux traitements »

J’ai toujours eu une bonne hygiène de vie, je ne fume pas, je ne bois pas, je mange bien, je fais beaucoup de sport. Si le cancer a été un choc, je suis aussi persuadée que prendre soin de mon corps m’a bien aidée. Faire du CrossFit a été mon moteur pour continuer à positiver. J’ai réussi à encaisser le coup et à bien réagir aux effets de la chimiothérapie et des différents traitements. Mon bras n’a pas gonflé, il a vite retrouvé une bonne mobilité et, malgré les mises en garde de mon radiothérapeute, j’ai bien supporté le port de la brassière de sport. Aujourd’hui sous hormonothérapie, j’ai repris mon rythme d’avant. J’adapte les séances en fonction de mon état du moment. C’est ce qui est génial avec ce sport complet, à la croisée des chemins entre musculation, gym et cardio : tout le monde peut adapter les exercices à son niveau, en prenant des poids plus petits ou en remplaçant les barres par des haltères par exemple. Les séances ne se ressemblent jamais. Le plus important est d’y aller, sans se fixer d’objectifs trop élevés. On en fait un peu moins, et ce n’est pas grave. À la fin de la séance, on se sent libérée, comme sur un petit nuage !

Mon_sport_Ma_Therapie-Rose_Magazine_RM26_Portfolio_Ugo_RichardÀ LIRE AUSSI : Retrouvez tous les épisodes de notre série Mon « sport-thérapie » ici.

Retrouvez son témoignage dans Rose magazine n°26, p.36-45


{{ config.mag.team }}

Méryll Boulangeat

Journaliste et ex-athlète de haut niveau

Activité physiqueInterviews d'experts

Ça m’énerve ! : « L’activité physique doit être remboursée ! »

Le Dr Alexandre Feltz est pionnier du sport-santé. Il milite pour un accès égalitaire à l'activité physique adaptée et à sa prise en charge par l'assurance maladie.

12 juillet 2024

Activité physiqueTémoignages

Mon « sport-thérapie » : le rugby par Anne-Lise

Son premier cancer du sein, il y a 12 ans, avait déclenché chez cette montpelliéraine un besoin vital de faire du sport. Course à pied, handball… Aujourd’hui en récidive métastatique, elle s’est mise au rugby-santé. Une discipline où elle se sent portée par la force du collectif.

Activité physiqueTémoignages

Mon « sport-thérapie » : le marathon par Anaïs Quemener

Aide-soignante et marathonienne de haut niveau, Anaïs Quemener, 33 ans, vit pour la course à pied depuis l’enfance. Touchée à l’âge de 24 ans par un cancer, elle a trouvé dans son sport un formidable allié pour récupérer plus vite, voir plus loin que la maladie et vivre plus fort.

Activité physiqueReportages

Face au cancer, sortez les rames !

En intérieur ou en extérieur, l’aviron se pratique toute l’année. Déclinée en sport santé, cette discipline ultra-complète permet de se lancer des défis pour retrouver confiance en son corps et en ses capacités.

27 mai 2024

{{ config.event.all }}

Paris

Activité physiqueAtelier

Activité Physique Adaptée : spéciale cancer métastatique

15 juillet 2024 • 13h00 - 14h30

L’activité physique peut être proposée de manière bénéfique à toute personne atteinte de cancer, qu’elle soit en cours de traitement ou après traitement.

Paris

Activité physiqueAtelier

Marche nordique

15 juillet 2024 • 15h00 - 17h00

Un kilomètre à pied, ça use, ça use ! Un kilomètre à pied, ça use les souliers …Et ça oxygène le corps et l’esprit également ! Proposé par Béatrice, coach sportive, la marche nordique fait travailler d’une façon naturelle 85% des muscles. La technique relativement simple se pratique à l’aide de deux bâtons et permet : un renforcement global du corps, l’amélioration du système cardiovasculaire, une dépense énergétique équivalente à un footing de faible allure tout en allégeant le travail sur les articulations. Sa pratique en extérieur vous offre un bol d'air, pendant et après vos traitements.

En ligne

Activité physiqueAtelier

Atelier Yoga

15 juillet 2024 • 16h00 - 17h00

Venez comme vous êtes ! Laissez vous guider par les Flow de Sabrina, notre professeur de yoga. C'est avec douceur, humour et simplicité que je me fais une joie de vous faire découvrir cette.pratique inclusive, un chemin d'exploration de soi, du corps et des sensations, au travers de postures douces et dynamiques, de respiration et de relaxation. Ici, ce n'est pas à vous de vous adapter au yoga, c'est le yoga qui s'adapte à vous.

En ligne

Activité physiqueAtelier

Atelier Pilates

16 juillet 2024 • 11h00 - 12h00

La méthode Pilates allie étirements et renforcement musculaire. Proposé par les coachs d'Indoor Santé, cet atelier Pilates vous aidera à vous remettre en mouvement, à retrouver du tonus et à combattre les douleurs musculaires et articulaires. ATTENTION : Pour la pratique de cette activité, il est nécessaire de nous fournir un certificat médical en amont d’une première participation. Vous pouvez l’envoyer par mail à contact.mamaisonroseup@rose-up.fr