Vaccination anti-Covid des malades de cancer : comment savoir si je suis « ultra-prioritaire » ?

L'INCa a publié ses recommandations concernant la vaccination anti-Covid des malades de cancer ultra-prioritaires. Pour tenter de s'y retrouver, voici quelques cas de figure.

Problème RoseUp Association Face aux cancers osons la vie shutterstock

Depuis le 18 janvier, les malades de cancer en cours de chimiothérapie ou atteints d’une maladie hématologique maligne peuvent se faire vacciner contre le Covid-19. Parmi ces malades, l’Institut National du Cancer a identifié des malades de cancer « ultra-prioritaires ». Pour vous aider à vous y retrouver, nous avons décidé de décrypter ces nouvelles recommandations au travers de quelques cas pratiques.

INFO + : Retrouvez la liste détaillée des malades ultra-prioritaires dans notre article « Vaccination anti-Covid : l’INCa établit la liste des malades « ultra-prioritaires » »

Je suis atteint d’un cancer solide non métastatique, suis-je considéré comme ultra-prioritaire ?

Oui, si vous êtes actuellement sous traitement et que ce traitement est destiné à vous guérir. Il peut s’agir de chimiothérapie, de radiothérapie, de thérapie ciblée, d’immunothérapie…

En revanche, si vous êtes sous hormonothérapie, vous n’êtes pas ultra-prioritaire. Les tumeurs cutanées baso-cellulaires sont également exclues.

J’ai une tumeur dans le thorax, suis-je considéré comme ultra-prioritaire ?

Oui, si vous recevez une radiothérapie. Par ailleurs, il faut que la tumeur pour laquelle vous êtes traité soit primitive – c’est-à-dire qu’il ne s’agisse pas d’une métastase – et qu’elle prenne un volume pulmonaire important.

J’ai un cancer métastatique, suis-je considéré comme ultra-prioritaire ?

Oui, si vous êtes en cours de chimiothérapie et qu’il s’agit de votre première ou deuxième ligne de traitement. Au-delà, vous n’êtes pas considéré comme ultra-prioritaire.

Vous n’êtes pas non plus considéré comme ultra-prioritaire si vous recevez tout autre traitement – hormonothérapie combinée à une thérapie ciblée immunosuppressive, d’autres thérapies ciblées, des immunothérapies – quelle que soit la ligne de traitement.

J’ai une leucémie lymphoïde chronique, suis-je considéré comme ultra-prioritaire ?

Oui, si vous êtes actuellement traité et qu’il s’agit de votre première ou deuxième ligne de traitement.

C’est également le cas si votre pathologie vient d’être diagnostiquée et que vous devez recevoir un traitement à court terme.

Il en est de même pour les personnes atteintes de myélome multiple, d’un lymphome T, d’un lymphome B diffus à grandes cellules ou d’un lymphome folliculaire.

J’ai reçu une allogreffe, suis-je considéré comme ultra-prioritaire ?

Oui, si votre allogreffe de cellules souches hématopoïétiques a eu lieu il y a plus de 3 mois et moins de 3 ans. Pour recevoir le vaccin, Il faut également que vous n’ayez pas développé de maladie du greffon contre l’hôte (GVHD), qu’elle soit aiguë ou chronique.

LIRE AUSSI : Retrouvez tous nos articles sur la vaccination, l’impact de la pandémie sur les malades de cancer, les risques face au Covid-19, les pertes de chance… dans notre dossier complet « Cancer et coronavirus« .

Emilie Groyer