Cancer et Covid-19 : « La vaccination risque-t-elle d’aggraver mon lymphoedème ? »

Le Dr Barrière, oncologue à la clinique Saint Jean de Cagnes-sur-Mer, répond à vos questions sur la vaccination contre le Covid-19. Nelly lui demande s'il y a un risque pour que la vaccination aggrave son lymphoedème.

lymphoedeme - roseup association - face aux cancers osons la vie

Nelly a un lymphoedème au bras droit suite à une chirurgie du sein et elle se demande si la vaccination ne risque pas de l’aggraver ?

Dr Barrière : « Il peut arriver en effet que la vaccination provoque une inflammation temporaire des ganglions lymphatiques axillaires (au niveau des aisselles), ou sous-clavières (au niveau de la clavicule) qui s’accompagne d’un gonflement. Cette inflammation pourrait aggraver un lymphoedème. 

C’est pourquoi on préconise aux femmes qui ont été opérées et qui ont eu un curage lymphatique, de se faire vacciner du côté opposé au côté opéré. Dans le cas de Nelly, à gauche donc. Si les 2 seins ont été opérés, on peut faire l’injection dans la cuisse.

J’en profite par ailleurs pour rappeler que le gonflement d’un ganglion n’est pas forcément signe d’un retour du cancer. Les ganglions sont le siège de la réponse immunitaire : c’est là où les lymphocytes sont éduqués à réagir contre l’agresseur. Il est donc parfaitement normal qu’ils gonflent pendant quelques jours après une vaccination. »

LIRE AUSSI : Retrouvez tous nos articles sur la vaccination, l’impact de la pandémie sur les malades de cancer, les risques face au Covid-19, les pertes de chance… dans notre dossier complet Cancer et Covid-19.

EN VIDÉO : Retrouvez l’ensemble des Questions/Réponses sur le coronavirus ici et nos webinaires sur notre chaine YouTube.

Propos recueillis par Emilie Groyer