{{ config.search.label }}

Suggestions

soin de support beauté et cancer socio-esthétique onco-esthétique détente et bien-être perte de cheveux liée au cancer ongles fragiles perte de sourcils perte des cils sport adapté au cancer activité physique adaptée maquillage Angoisse et stress liés au cancer cancer métastatique cancer du sein témoignage autour du cancer traitement du cancer reflexologie plantaire sourcils se coiffer après un cancer maquillage des cils emploi et cancer effets secondaires des traitements du cancer rose coaching emploi apa socio-coiffure sophrologie nutrition réflexologie retour au travail après un cancer

{{ config.home }} > {{ config.mag.label }} > Article > Conseil > Stress lié au cancer : Huit astuces simples pour le combattre

Stress lié au cancer : Huit astuces simples pour le combattre

Comment se relaxer vite et bien, quel que soit le lieu ou le moment ? Nos techniques simples et efficaces, parfois bêtes comme chou, et (quasi) gratuites!

Examens qui se succèdent, attente des résultats, ajoutés à la charge mentale du quotidien… Les occasions où votre système nerveux sympathique se trouve sursollicité ne manquent pas. Résultat ? Souffle court, nœud à l’estomac, tremblements, insomnies… Le stress est là. La bonne nouvelle, c’est que l’on « peut avoir la main sur cette réaction émotionnelle », affirme la chercheuse en neurosciences Wendy Suzuki dans un livre récent, où elle explique aussi qu’il est possible de s’en servir pour améliorer sa vie. Car la plasticité de notre cerveau peut totalement changer la donne : « En adoptant des stratégies qui utilisent à bon escient les réseaux neuronaux de l’anxiété, vous la canaliserez et en ferez un superpouvoir! » En attendant de lire ce joyeux essai, découvrez notre sélection de petits trucs, testés et approuvés, qui aident à bien faire retomber la pression.

L’appel à un(e) ami(e)

Vous le savez peut-être déjà, tendresse et affection ont un effet anxiolytique. Merci l’ocytocine ! Alors, en cas de besoin, serrez quelqu’un que vous aimez dans vos bras. Si vous n’avez personne sous la main, ça marche aussi en regardant sa photo. Sinon, rédigez toute affaire cessante un mot pour dire merci à quelqu’un. Juste merci d’être qui il est : la gratitude entraîne des émotions positives.

Dernière option, très efficace lorsque le cerveau commence à imaginer des scénarios flippants, appelez la ou le plus drôle de vos ami(e)s. L’humour reste l’un des plus puissants produits antistress connus !

Le yoga des doigts

Très populaires en Inde, où elles sont apparues il y a 3000 ans, les mudras sont des gestes subtils qui aident à activer ou à canaliser nos centres d’énergie (chakras). Chaque doigt correspond à la fois à un chakra et à un des cinq éléments que sont la terre, le feu, l’eau, l’air, l’éther. Pour dompter vos chakras, voici trois mudras à pratiquer dès que le besoin s’en fait sentir, n’importe où (dans une salle d’attente par exemple), n’importe quand (même pendant un examen !). Maintenez la position de 10 secondes à 1 minute.

La cohérence cardiaque

L’efficacité de la méthode 3-6-5 introduite en France par David Servan-Schreiber n’est plus à prouver. Fondée sur une respiration lente, ample et régulière, elle ralentit les emballements de notre cœur et apaise notre agitation intérieure. Comment ? Inspirez par le nez pendant 5 secondes, et expirez lentement par la bouche (comme lorsqu’on souffle dans une paille) durant 5 secondes. Enchaînez 6 inspirations expirations, et répétez cette séquence pendant 5 minutes.

Ça va tout de suite mieux !

 Méditer autrement

Si l’idée d’émettre des « Ommm… » en position du lotus vous met déjà en tension, sachez qu’il y a toutes sortes de moyens de méditer. Par exemple, écouter le silence ou les bruits de la vie, ou boire un thé, ou se masser la main. L’idée : être totalement présent à ce qu’on fait. Ne faire que ça et rien d’autre. Ça marche très bien lorsqu’on se plonge dans une activité manuelle. Dessiner, tricoter, modeler de la glaise, ou bien encore cuisiner ou jouer d’un instrument de musique…

Faites ce qu’il vous plaît !

Bouger son corps

Monter et descendre des escaliers par exemple, ou bien danser sur ses chansons préférées, rien de tel que l’exercice physique pour combattre le stress ! Car bouger son corps déclenche la sécrétion d’hormones très sympas pour doper le moral, comme la dopamine, les endorphines, la sérotonine… Alternative bucolique : sortir marcher en pleine nature.

Le contact avec la faune et la flore apaise le stress et développe aussi la créativité !

La visualisation positive

Pour contrer une poussée d’angoisse, fermez les yeux pour faire surgir l’image d’un havre de paix: une jolie plage ou une forêt, une maison qui respire la sérénité… un lieu dont vous rêvez ou que vous connaissez bien. S’il y a des arbres, des fleurs, sentez leur parfum, caressez l’herbe ou le sable, captez la beauté du ciel, le souffle d’une douce brise… Photographiez mentalement l’endroit. Il vous suffira de faire apparaître cette « photo » pour éprouver à nouveau ces sensations agréables. Le cerveau ne faisant pas la différence entre une image réelle et une image créée par notre imagination, il sécrète alors de l’endorphine, aussi appelée « hormone du bonheur ».

Magique, non ?

Se passer la bague au doigt

Il s’agit ici d’une bague d’acupression. Inspirée de la médecine chinoise, peu coûteuse (environ 5 euros), sa structure en inox se compose de minitriangles dont les pointes stimulent différents points d’acupuncture ainsi que les méridiens de la main quand on la fait rouler jusqu’au bout des doigts. Effectuez au moins 10 allers-retours sur chaque phalange. On peut en user et en abuser sans aucun risque, à condition de la garder toujours en mouvement pour ne pas bloquer la circulation sanguine! Immédiatement, vos mains deviennent plus légères, vos doigts se dégonflent peu à peu.

Vous vous sentez relâchée, c’est si bon ! Encore ?!

Le bain des sons

Originaire d’Asie, cette technique favorise un profond lâcher-prise. Elle repose sur les sons et les vibrations émises par certains instruments comme les bols tibétains ou les bâtons de pluie. L’idéal est de participer à des séances en live, comme celles animées par Elisabeth Bernardo à la Maison RoseUp Paris. Ancienne patiente devenue hypno-thérapeute, elle se fonde sur la méthode de relaxation sonore Peter Hess. Mais on peut aussi « se baigner » toute seule, n’importe où, en s’abonnant par exemple à la plateforme de streaming Soundformind, qui crée des musiques en technologie 3D favorisant la détente. Fermez les yeux, mettez votre casque, et c’est parti pour un voyage immersif et planant ! Le tout pour 2,99 euros par mois.

Par Céline Dufranc et Sandrine Mouchet

Retrouvez cet article dans Rose Magazine (Numéro 23, page.120)

{{ config.newsletters.subscribe.email }}
{{ config.newsletters.subscribe.firstname }}
{{ config.newsletters.subscribe.lastname }}

{{ config.video.title }}


La boutique RoseUp


{{ config.mag.related }}

17 janvier 2022

La vie quotidienne

Les abdominaux des filles futées

RoseUp Association

Face aux cancers, osons la vie !

L'Association RoseUp est une association d'intérêt général fondée par des patients et des proches de patients. Elle informe, soutient les personnes touchées par le cancer et leurs proches, et défend leurs droits. L'association édite notamment un magazine semestriel gratuit, haut de gamme, destiné aux femmes malades de cancer : Rose Magazine.

L'Association a reçu du Ministère de la santé l'agrément national de représentation des usagers de santé auprès des instances publiques.

Face aux cancers, osons la vie !






© 2023 - RoseUp Association

{{ config.cookies.manage }}