Face aux cancers, osons la vie !



{{ config.search.suggestions }} soin de support Soin de socio-esthétique détente et bien-être perte de cheveux liée au cancer sport adapté au cancer ongles fragilisés par le cancer perte de sourcils liée au cancer maquillage des cils perte de cils liée au cancer rester féminine malgré le cancer

Hormonothérapie : c’est vous qui en parlez le mieux

{{ config.mag.article.published }} 15 décembre 2018

{{ bookmarked ? config.sharing.bookmark.remove : config.sharing.bookmark.add }}

L’hormonothérapie a prouvé son efficacité pour réduire les risques de récidive de cancers du sein hormono-dépendants. Si elle est bien tolérée par certaines femmes, elle est responsable d’effets secondaires handicapants pour d’autres. Témoignages.

{{ config.mag.article.warning }}

Depuis l’arrivée du Tamoxifène puis des anti-aromatases (voir notre article « Hormonothérapie, késako »), les hormonothérapies sont devenues quasiment incontournables dans le traitement des cancers du sein hormono-dépendants. Mais au-delà des chiffres de taux de survie et de risque de récidives des études cliniques, il y a vous : des femmes qui prenez ces traitements au quotidien pendant des années et qui souffrez (ou non) de leurs effets secondaires. Alors, nous avons choisi de vous laisser la parole en lançant un appel à témoin, parce qu’après tout, c’est vous qui en parlez le mieux.

Un appel à témoin forcément incomplet…

Bien évidemment, cet appel à témoin est biaisé puisque, on le sait, nous sommes plus enclines à témoigner lorsque nous souffrons que lorsque tout va bien. C’est humain. Il a toutefois révélé que vous étiez nombreuses à vous plaindre des mêmes symptômes : bouffées de chaleur, douleurs articulaires, fatigue… Vous avez aussi souvent souffert d’un manque d’information de la part du personnel médical avant la prescription de l’hormonothérapie et de prise en charge pendant votre traitement. Mais nous avons également eu le retour de femmes qui supportent très bien ces médicaments.

… mais des témoignages précieux

Impossible donc pour nous de faire une synthèse. Cela n’aurait d’ailleurs eu aucun sens puisque la survenue des effets secondaires dépend de nombreux facteurs : âge, statut ménopausique, antécédents médicaux, familiaux et bien sûr, traitement reçu.

Impossible également de relayer l’ensemble de vos témoignages, trop nombreux.

Alors, nous avons décidé de sélectionner les plus « emblématiques » ou, au contraire, ceux qui sortaient de l’ordinaire. Il ne s’agit que d’un petit échantillon. Nous pensons néanmoins que la parole ces femmes peut en aider d’autres, parce qu’elle se reconnaîtront, se sentiront moins seules et peut-être, trouveront des solutions à leurs maux.

 

Stéphanie, 47 ans, sous Tamoxifène
« J’ai cru que j’avais la maladie d’Alzheimer »

Lire son témoignage

 

Elise, 36 ans, sous Zoladex
« Je ne pensais même pas qu’on pouvait avoir mal aux os »
Lire son témoignage

 

Lydie, 54 ans, sous Femara et Aromasine
« Le matin, j’ai 80 balais »
Lire son témoignage

 

Aurélie, 33 ans, sous Zoladex et Aromasine
« Je voudrais continuer le traitement plus longtemps »

Lire son témoignage

 

Isabelle, 46 ans, sous Tamoxifène
« J’ai refusé de prolonger mon traitement »
Lire son témoignage

 

Emilie Groyer

(1) “L’objectif de CANTO est de quantifier et de prévenir les toxicités chroniques liées aux traitements (chirurgie, radiothérapie, hormonothérapie…)” du cancer du sein


{{ config.mag.team }}

Emilie Groyer

Docteur en biologie, journaliste scientifique et rédactrice en chef du site web de Rose magazine

21:38

Symptômes et diagnostic {{ config.podcast.label }}

Osons la vie – L’annonce du cancer. Aurélie : « J’ai compris ce que c’était que d’être aimée à ce moment-là »

Chaque année en France, plus de 380 000 personnes reçoivent un diagnostic de cancer. L’annonce de la maladie est toujours un moment de bascule qui laisse une trace dans la mémoire de celles et ceux qui l’ont vécu. Dans cet épisode, découvrez l’histoire d’Aurélie. C’est au cours d’un examen gynécologique de routine qu’on lui découvre des masses au niveau de l’utérus. Une mauvaise nouvelle qui tombe d’autant plus mal, qu’elle vient de rencontrer un homme charmant. Est-ce que cette annonce signera la fin de cette belle histoire ?

20 mai 2024

21:44

Symptômes et diagnostic {{ config.podcast.label }}

Osons la vie – L’annonce du cancer. Anne : « Je suis comme Alice au Pays des Merveilles qui tombe dans le terrier du Lapin Blanc »

Chaque année en France, plus de 380 000 personnes reçoivent un diagnostic de cancer. L’annonce de la maladie est toujours un moment de bascule qui laisse une trace dans la mémoire de celles et ceux qui l’ont vécu. Dans cet épisode, découvrez l’histoire de Anne. C’est en vacances, en plein mois d’août, qu’elle sent une boule dans son sein. Elle décide de ne pas écouter une voix intérieure qui la taraude et qui lui répète « Regarde là ! ». Elle esquive, tergiverse, jusqu’à ce qu’un torticolis la pousse à aller voir un médecin. Anne ressort de la consultation avec une ordonnance non pas pour une séance de kiné mais pour effectuer la toute première mammographie de sa vie. Le mot « cancer » est prononcé. La voilà propulsée dans une autre dimension.

6 mai 2024

56:57

Problèmes de peau et d'ongles {{ config.replay.label }}

Replay Webinaire socio-esthétique – Fabriquer son soin du visage

Vous vous méfiez des produits de beauté vendus dans le commerce ? Et si vous les faisiez vous-même ! Prescilia Wrobel, notre socio-esthéticienne, vous montre comment réaliser un soin du visage maison, sain et adapté à vos traitements ! Ce webinaire vous a été offert par RoseUp association. Si vous souhaitez soutenir nos actions, n’hésitez pas à adhérer ou faire un don. Merci !

24 avril 2024

20:13

Symptômes et diagnostic {{ config.podcast.label }}

Osons la vie – L’annonce du cancer. Sandrine : « Quand le diagnostic du cancer tombe, c’est le deuil de l’enfant que je dois faire… »

Chaque année en France, plus de 380 000 personnes reçoivent un diagnostic de cancer. L’annonce de la maladie est toujours un moment de bascule qui laisse une trace dans la mémoire de celles et ceux qui l’ont vécu. Découvrez l’histoire de Sandrine. Infirmière, mariée, Sandrine est une femme heureuse. Sauf qu’elle n’arrive pas à tomber enceinte. Elle se lance alors dans un parcours de PMA et enchaîne plusieurs tentatives toutes infructueuses. Il lui reste une chance, la dernière. C’est alors qu’on lui détecte une tumeur au sein.

22 avril 2024

{{ config.event.all }}

Paris

Atelier

Atelier troubles cognitifs après les traitements – Session 11

4 juin 2024 • 17h30 - 19h30

Vous oubliez où vous avez posé vos clés ? Vous souffrez peut-être de chemofog, des troubles cognitifs causés par le cancer et ses traitements.

Paris

Atelier

Atelier troubles cognitifs après les traitements – Session 11

11 juin 2024 • 17h30 - 19h30

Vous oubliez où vous avez posé vos clés ? Vous souffrez peut-être de chemofog, des troubles cognitifs causés par le cancer et ses traitements.

Paris

Atelier

Atelier troubles cognitifs après les traitements – Session 11

19 juin 2024 • 17h30 - 19h30

Vous oubliez où vous avez posé vos clés ? Vous souffrez peut-être de chemofog, des troubles cognitifs causés par le cancer et ses traitements.

Paris

Atelier

Atelier troubles cognitifs de la mémoire après les traitements

25 juin 2024 • 17h30 - 19h30

Vous oubliez où vous avez posé vos clés, vous avez du mal à vous concentrer, vous cherchez vos mots… ? Vous ne perdez pas la tête : vous souffrez peut-être de chemofog, des troubles cognitifs causés par le cancer et ses traitements. Jean, notre neuropsychologue, vous aidera à vous réapproprier votre mémoire et gérer ces troubles cognitifs en vous proposant des exercices adaptés. Cet atelier est composé de 8 séances avec d'un même groupe de 8 participantes. PROMO 11 Si vous souhaitez intégrer cette nouvelle session, contactez la Maison Rose Paris au 01 88 40 06 90 ou par mail : contact.maisonroseup.paris@rose-up.fr