L’hormonothérapie a prouvé son efficacité pour réduire les risques de récidive de cancers du sein hormono-dépendants. Si elle est bien tolérée par certaines femmes, elle est responsable d’effets secondaires handicapants pour d’autres. Témoignages.
L’hormonothérapie a prouvé son efficacité pour réduire les risques de récidives de cancers du sein hormonodépendants. Si elle est bien tolérée par certaines femmes, elle est responsable d’effets secondaires handicapants pour d’autres. Témoignage.
L’hormonothérapie a prouvé son efficacité pour réduire les risques de récidives de cancers du sein hormonodépendants. Si elle est bien tolérée par certaines femmes, elle est responsable d’effets secondaires handicapants pour d’autres. Témoignage.
L’hormonothérapie a prouvé son efficacité pour réduire les risques de récidives de cancers du sein hormonodépendants. Si elle est bien tolérée par certaines femmes, elle est responsable d’effets secondaires handicapants pour d’autres. Témoignage.
Le médecin anesthésiste de l'Institut Curie, Aurore Marcou, utilise l'hypnose pour soulager les effets secondaires des traitements anti-cancéreux : bouffées de chaleur, douleurs, insomnie, nausées...
Le Dr Aurore Marcou est médecin anesthésiste réanimateur. Elle propose des séances d’hypnose à des patients atteints de cancer pour les aider à mieux gérer les effets secondaires des traitements… Reportage.
Lors du congrès du cancer du sein de San Antonio, les oncologues ont montré qu’un médicament habituellement prescrit pour l’incontinence urinaire est aussi capable de soulager les bouffées de chaleur.
Le Dr Dezellus, gynécologue à l’ICO de Nantes, s’est inspirée du lipomodelage mammaire pour développer un traitement permettant de soigner l’atrophie vaginale.
Fanny a eu un cancer à 26 ans. Cette styliste de formation a décidé durant ses traitements de reprendre le carnet à dessins et l’aiguille pour créer des turbans faciles à nouer et jolis comme tout. On adore les modèles et aussi la personnalité solaire de la jeune femme !
Saisi par une malade de cancer, le Comité éthique et cancer a rendu son avis sur l’interdiction du cannabis thérapeutique : aucun argument éthique ne justifie son interdiction. Il demande toutefois aux autorités de santé de diligenter des études scientifiques rigoureuses pour mieux encadrer son utilisation.