Accueil Thème Focus cancer du poumon

Tous nos contenus sur le thème : focus cancer du poumon

Diagnostiquée souvent tardivement, avec un pronostic en général sévère, cette pathologie effraie. Mais la révolution thérapeutique est en marche, et la prise en charge des patients ne cesse de s’améliorer.
Parce que le coronavirus s'attaque aux voies respiratoires, les personnes atteintes d'un cancer du poumon se sentent plus fragiles. Selon les données actuelles, cela ne serait pourtant pas le cas. L'infection par le coronavirus serait, en revanche, plus difficile à diagnostiquer chez ces patients.
Une nouvelle étude démontre une nouvelle fois que l'immunothérapie devient incontournable dans le traitement du cancer du poumon : son utilisation en deuxième ligne triple la survie des patients à 4 ans en comparaison à une chimiothérapie classique.
S'il est bien un cancer sur lequel certains préjugés ont la vie dure, c'est le cancer du poumon. Le point sur les erreurs les plus répandues.
Grâce au pembrolizumab, un anticorps anti-PD1, 18% des patients touchés par le cancer du poumon non à petites cellules de stade avancé sont encore en vie après 5 ans.
Une étude, présentée il y a quelques jours au congrès de l'American Association for Cancer Research, démontre pour la première fois l'efficacité des CAR-T cells dans des tumeurs solides.
Le mésothéliome pleural malin, aussi appelé "cancer de l'amiante" est un cancer rare de la plèvre. Il existe peu de traitements efficaces et les rechutes sont fréquentes. Une étude européenne teste une nouvelle thérapie cellulaire par cellules dendritiques. Son objectif : doubler l'espérance de vie des patients. Le Pr Arnaud Sherpereel, chef du service de pneumologie et oncologie thoracique du CHU de Lille et coordinateur de l'étude en France, nous explique tout.
Révolution dans le domaine du cancer du poumon métastasé : un traitement d’immunothérapie sera proposé aux patients en première ligne de traitement.
Trop souvent, les malades de cancer du poumon sont considérés comme responsables de leur maladie. un préjugé qui les blesse, au point parfois de les empêcher de bien se soigner.
Et si le cancer du poumon chez la femme suivait ses règles propres ? Une question au cœur de la recherche, qui pourrait faire évoluer la prise en charge de la maladie, réputée quasi incurable.