Le fitness chez soi

Refaire du sport ? Oui, mais bof… Trop fatiguée, mal partout. Et surtout pas envie de vous inscrire dans une salle. Stop ! On a la solution pour vous aider à vous remuscler, avec trois fois rien et à domicile !
En marge des grandes annonces autour des immunothérapies et des thérapies ciblées, l'ASCO 2019 a été marqué par de belles avancées dans les soins de support. Petite sélection des études marquantes avec le Dr Florian Scotté, chef de service des soins de support de l'Hôpital Foch.
Ambiance feutrée, lumière tamisée… Sous les doigts d’Isabelle, dans le salon de beauté de la maison Rose, à Bordeaux, Patricia découvre le nursing touch. Doux comme une caresse.
Une étude vient de montrer que l'acupression, une pratique de la médecine traditionnelle chinoise, soulage les douleurs, l'anxiété et les troubles dépressifs dont certaines femmes souffrent après un cancer du sein.
L’hormonothérapie a prouvé son efficacité pour réduire les risques de récidives de cancers du sein hormonodépendants. Si elle est bien tolérée par certaines femmes, elle est responsable d’effets secondaires handicapants pour d’autres. Témoignage.
L’hormonothérapie a prouvé son efficacité pour réduire les risques de récidive de cancers du sein hormono-dépendants. Si elle est bien tolérée par certaines femmes, elle est responsable d’effets secondaires handicapants pour d’autres. Témoignages.
L’hormonothérapie a prouvé son efficacité pour réduire les risques de récidives de cancers du sein hormonodépendants. Si elle est bien tolérée par certaines femmes, elle est responsable d’effets secondaires handicapants pour d’autres. Témoignage.
Depuis quelques années, l'hypnose a fait son entrée parmi les soins de support en oncologie. Le médecin anesthésiste de l'Institut Curie, Aurore Marcou, nous dit tout sur les avantages de cette technique.
Le Dr Aurore Marcou est médecin anesthésiste réanimateur. Elle propose des séances d’hypnose à des patients atteints de cancer pour les aider à mieux gérer les effets secondaires des traitements… Reportage.
Saisi par une malade de cancer, le Comité éthique et cancer a rendu son avis sur l’interdiction du cannabis thérapeutique : aucun argument éthique ne justifie son interdiction. Il demande toutefois aux autorités de santé de diligenter des études scientifiques rigoureuses pour mieux encadrer son utilisation.