En silicone, issu d’un muscle, d’un morceau de peau ou de cellules graisseuses prélevés sur la patiente elle-même… Les différentes options de reconstruction méritent un éclairage. Rose vous dit tout.
Laurence, 42 ans, témoignage sur la mastectomie après un cancer du sein.