Alors qu'à Marseille le procès du scandale des prothèses mammaires frauduleuses PIP a lieu, Rose Magazine a interrogé des médecins spécialistes pour savoir comment vivre avec ces implants et anticiper leur retrait.
En silicone, issu d’un muscle, d’un morceau de peau ou de cellules graisseuses prélevés sur la patiente elle-même… Les différentes options de reconstruction méritent un éclairage. Rose vous dit tout.
Laurence, 42 ans, témoignage sur la mastectomie après un cancer du sein.