Nathalie lutte depuis 4 ans contre un cancer du sein très agressif. Le médicament qui pourrait lui sauver la vie, le Trodelvy, n'est pas disponible en France. Pour trouver le soutien nécessaire à la traversée de cette nouvelle épreuve, elle ouvre une page Facebook au ton sarcastique et jamais larmoyant : "Trodelvy pour la vie".
Certains lymphomes non hodgkiniens évoluent très rapidement. Grâce à une meilleure compréhension de ces cancers, les armes pour les contrer sont de plus en plus efficaces.
Cela faisait 30 ans que le cancer de l'endomètre n'avait pas bénéficié d'une avancée thérapeutique. C'est désormais chose faite avec la combinaison d'une immunothérapie et d'une thérapie ciblée qui augmente considérablement la survie des femmes touchées par ce cancer.
Le Pr Grynberg, spécialiste de la fertilité à l'hôpital Antoine-Béclère à Clamart et à Jean-Verdier à Bondy, répond à vos questions. Aujourd'hui, il répond aux femmes qui souhaitent arrêter leur hormonothérapie pour un projet de bébé.
Encore suspectes aux yeux de nombre de médecins, certaines approches thérapeutiques traditionnelles trouvent pourtant une place dans les parcours de soins, même à l’hôpital.
Situations kafkaïennes où des médicaments reçoivent une autorisation de mise sur le marché mais sans remboursement, où des autorisations temporaires d’utilisation pour des molécules innovantes sont données puis retirées, où la stratégie décennale de lutte contre le cancer promeut la médecine personnalisée mais sans aucun moyen de l’exercer. Le Dr Paul Cottu, Chef adjoint du département d'oncologie médicale à l'Institut Curie, tire la sonnette d’alarme sur un maelstrom politico-administratif qui fait perdre des chances à des milliers de malades de cancer.
En novembre 2020, l'arrivée en France du Trodelvy a fait renaître l'espoir chez les femmes touchées par un cancer du sein triple négatif métastatique en impasse de traitement. Deux mois plus tard, des problèmes de production brisent leurs attentes.
L'hormonothérapie. Synonyme de bouffées de chaleur, de douleurs, de baisse de libido, la simple évocation de son nom hérisse le poil de beaucoup de femmes remises d'un cancer du sein. Elle permet pourtant de lutter efficacement contre les récidives. Autoportrait sans filtre d’une gélule qui a encore du mal à passer…
Depuis le retrait cet été de la seule immunothérapie accessible en France (atezolizumab), beaucoup de malades touchées par un cancer du sein triple négatif métastatique se retrouvaient en impasse de traitement. Face à cette situation inacceptable, RoseUp s'est mobilisée aux côtés du collectif #MobilisationTriplettes. Ces actions ont porté leur fruit : un nouveau traitement innovant, le Trodelvy, est à présent accessible. Le Pr Saghatchian, oncologue à l'hôpital américain de Paris, nous en dit plus sur ce nouveau traitement.
Imprimer l’organe d’un patient, toutes ses composantes, ses particularités et sa tumeur, c’est possible ! Et surtout très utile pour affiner le geste du chirurgien. Reportage en salle d’opération auprès du Pr Jean-Christophe Bernhard, pionnier de cette technologie.